Guéguerre autour de Ronsard Molonda: « ce problème ne peut être résolu que si l’organisation des élections est confiée au ministère de l’intérieur »(Freddy Mulumba)

Décidément les politiques congolais sont à couteaux-tirés. Le climat politique est pollué à cause du choix porté sur Ronsard Malonda comme président de la CENI en remplacement de Corneille Nangaa. Face à cette morose, Freddy Mulumba, directeur général adjoint de la RTNC a montré la voie pouvant sortir la classe politique congolaise dans cette impasse de désignation du président de cette structure d’appui à la démocratie.

Contre toute attente, dans son compte Twitter, il a laissé entendre que les accords de Sun City étant caducs et le Congo doit aspirer à un État organisé.

« Le débat autour de la désignation du président de la CENI ne peut être résolu que si l’organisation des élections pouvait être confiée au ministère de l’intérieur de la République Démocratique du Congo; les accords de Sun City étant caducs et on doit aspirer à un État organisé », a déclaré Freddy Mulumba Kabuayi sur compte Twitter.

Christian Okende

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s