Ministère de la Santé : des inspecteurs généraux des finances en mission de 10 jours au Comité Multisectoriel de Riposte à la Covid-19

L’ambiance au ministère de la santé publique est de plus en plus pollué au sujet de la gestion des fonds destinés à différentes tâches relatives à ses attributions. Plusieurs publications sur la toile insinuent une gestion calamiteuse et opaque ainsi qu’une gabegie financière et affairisme au sein de ce ministère.

Sur ce, l’Inspecteur général des finances et chef de service, Alingete Key Jules, a signé le jeudi 9 juillet un ordre de mission chargeant des Inspecteurs Généraux des Finances (IGF) à procéder à des contrôles auprès du Comité Multisectoriel de la riposte contre le coronavirus, du Ministère de la Santé ainsi que les services spécialisés. Il s’agit des inspecteurs Djamba Ya Ndjondji, chef de mission ; Wasongolua Ndongolo ; Mutombo Kalonji et Lutete Mvuemba.

A en croire ce document, ces inspecteurs ont pour mission officielle de « procéder au contrôle de la gestion des fonds, biens, dons et ressources de toute nature, mis à la disposition du Comité Multisectoriel, du ministère de la Santé ainsi que de ses services spécialisés, notamment l’Institut National de Recherche Biomédicale, en sigle INRB ».

Ensuite, ils devront « contrôler la destination et la justification des affectations données aux ressources susmentionnées ainsi que la régularité des engagements conclus par ces services ».

Il sied de noter que ce contrôle s’étend sur la période allant du mois de mars à ce jour. Et, c’est pour une durée maximale de 10 jours.

A savoir, les violons ne s’accordent plus depuis un temps entre le ministre de la santé et son vice qui semble ne plus parler le même langage au sein de cette institution. Il n’y a pas longtemps le vice-ministre de la santé, Albert M’Peti avait saisi par correspondance, le premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, pour solliciter une enquête, à laquelle il tient même à être entendu, au sein de ce ministère.

Dans l’ entretemps, le ministère de la santé, Dr Eteni Longondo a déposé une plainte contre l’inconnu au Parquet près la Cour de Cassation pour imputation dommageable.

Cyprien Indi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s