Marche anti-malonda : « 6 morts, 92 blessés et 115 personnes arrêtées » selon l’UDPS qui accuse le Gouvernement de responsable

La présidente de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social(UPDS) a tenue réunion extraordinaire sous la direction de Jean Marc KABUND le président a.i du parti, le vendredi 10 juillet 2020, à Kinshasa pour évaluer la manifestation organisée le jeudi 09 juillet 2020.

A l’issue de cette réunion, la présidence de l’UDPS a rendue publique une correspondance de presse dont elle a fait avec détails la supputation de la manifestation, du 09 juillet dernier,  contre Ronsard MALONDA à la tête CENI, et remercie chaleureusement les combattantes et combattants du parti et toutes les forces vives de la nation pour avoir massivement répondu à son appel de ladite  manifestation.

L’’Exécutif national de l’UDPS a fait un bilan provisoire de 6 morts dont 3 à Kinshasa, 2 à Lubumbashi parmi lesquels un Président sectionnaire et 1 à Goma. 92 personnes blessées dont plusieurs par balles réelles et 115 personnes arrêtées par la police Congolaise.

Le parti d’Etienne TSHISEKEDI présente ses condoléances les plus attristées aux familles explorées et exprime sa profonde indignation du fait « de l’utilisation, par la police Nationale Congolaise des armes létales face aux manifestants pacifiques; du recours à des jeunes drogués, communément appelés Kulunas, armés des machettes par un parti politique du FCC bien identifié, pour s’attaquer aux manifestants et vandaliser les biens des privés, jusqu’à provoquer la mort d’homme et de nombreux blessés par balles dans les rangs de l’UDPS.»

Le Parti présidentiel rend responsables le Gouvernement de la République pour avoir, tenu dans son communiqué du 08 juillet dernier, des propos qui ont incité la PNC à commettre des actes de violence contre des manifestants.

«L’UDPS/TSHISEKEDI demande aux combattantes et combattants ainsi qu’à toutes les force vives de la Nation de rester mobilisés et attentifs au mot d’ordre de la hiérarchie du parti au cas où le bureau de l’Assemblée Nationale ne reviendrait pas sur sa position consistant à imposer monsieur Ronsard MALONDA comme Président de la CENI.» a conclut la présidence de l’UDPS dans cette correspondance, signée par Augustin KABUYA  le secrétaire général a.i, dont une copie est parvenue à la rédaction de l’Axenordsudmédia.

Michel Nsimba Kadi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s