Les tueries en répétition: 30 députés provinciaux du Sud-Kivu déclenchent le S.O.S face à l’insécurité

La situation sécuritaire dans la province du Sud-Kivu ne cesse dégénérer du jour au lendemain. Pas plus loin que la semaine dernière, plusieurs personnes ont été tuées à Mwenga.

Face à cette situation, les députés provinciaux de cette province sont montés au créneau pour dénoncer avec la dernière énergie cette situation maussade que vive la population de ce coin du pays.

Dans une déclaration lue ce lundi 20 juillet à Bukavu, ces députés ont fait un bilan macabre, près de 220 vies humaines auraient été perdues, les femmes incessamment, violées, les maisons incendiées à Kipupu dans le territoire de Mwenga.

Ces 30 députés provinciaux ne sont pas restés sans voix, ils ont décrié à cor et à cri ces tueries en répétition dans le Sud-Kivu. Soucieux d’une installation d’un quartier général de la police dans cette partie Est du pays pour neutraliser et tracter tous les ennemis de la république.

« La situation demeure inquiétante », ont-ils indiqués.

Pour décanter la situation, ils demandent l’implication du gouvernement de la République et la MONUSCO afin de mettre fin à tous les maux qui gangrènent cette partie de la RDC.

Nodriche Kasai

Une réflexion sur “Les tueries en répétition: 30 députés provinciaux du Sud-Kivu déclenchent le S.O.S face à l’insécurité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s