Cour d’appel Kinshasa/Gombe : Vital Kamerhe revient devant la barre aujourd’hui !

Le directeur de cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe, condamné au mois de juin dernier pour détournement de fonds alloués aux travaux de 100 jours dans son volet « maisons préfabriquées » devra encore comparaître ce vendredi 24 juillet devant la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe.

Condamné à 20 ans des travaux forcés, Vital Kamerhe qui ne cessait de calmer son innocence pendant le déroulement du procès, n’a pas abdiqué au jugement rendu au premier degré par le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe, et par le truchement du collectif de ses avocats, avait promis d’interjeter appel au niveau de l’instance supérieure pour obtenir la reformation de ce qu’il a considéré comme un « jugement mal rendu ».

Rappelons par ailleurs que Vital Kamerhe a été accusé d’avoir détourner en complicité avec l’homme d’affaires libanais, Samih Jammal, d’une somme globale de 48.831.148 millions de dollars américains qui était remise à la société Samibo SARL pour l’achat et l’érection des de 1.500 maisons préfabriquées dans le cadre du programme de 100 jours au profit de cinq provinces de la RDC, à savoir : la ville-province de Kinshasa, les provinces du Kongo Central, du Kasaï-Central, du Kasaï-Oriental et du Sud-Kivu.

Outre la condamnation à 20 ans des travaux forcés, Vital Kamerhe a également écopé d’autres peines accessoires notamment, l’interdiction pour 10 ans après l’exécution de sa peine, du droit de vote et d’éligibilité.

Nodriche Kasai

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s