Haut Katanga: UDPS/BILANGA un État dans autre État ?

Métamorphosée à la police douanière, la cellule de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), « appelée base bilanga » situé dans la partie Bilanga à KASUMBALESA à 100 mètres de la frontière de la RD Congo et la Zambie, favorise la fraude douanière et sème l’insécurité dans cette partie par les accrochages tantôt avec d’autres partis politiques et les services de douane .

Selon les habitants de ce coin, Cette base de l’UDPS a constituée un État dans d’un autre État, même les autorités ne savent pas les empêcher puisqu’ils sont de l’UDPS, c’est le trafic d’influence qui règne que la politique.Ils sont installés à moins de 100 mètres de la frontière pour exercer les activités économiques.

Après les accrochages qui ont intervenues à l’espace BILANGA entre les services de douane et les militants de l’UDPS, au cours de cette année, la société civile du Haut Katanga a dénoncée ce réseau mafieux organisé par le parti au pouvoir en complicité avec quelques services de sécurité qui opèrent ensemble à la frontière de KASUMBALESA pour enrichissement illicite au détriment du peuple congolais.

Les gangs du couloir piétonnier, impliqués dans la contrebande, ont oublié idéal du parti d’Étienne Tshisekedi celui de défendre l’intérêt du peuple, ils sont installés pour du business afin envoyer leur contribution au parti.

Les autorités provinciaux ont essayé délocaliser cette cellule à la frontière de KASUMBALESA, mais Isaac TSHISWAKA chef de fil de cette base n’a pas hésité à déclarer lors un meeting de circonstance que ; « Personne n’a le droit d’interdire la tenu de nos activités en dehors de Jean Marc KABUND, ni le président Félix, ni le gouverneur ou le maire de la ville, personne n’a le droit de nous faire partir d’ici. »

YONA MWABILAYI membre de l’UDPS BINAGA a été tabassé à mort, le14 Février de cette année, par ses propres militants pour avoir dit non à la fraude douanière et aux anti-valeurs. «UDPS/BILANGA contrôle la douane, c’est ne pas bien de favoriser les anti-valeurs. On enseigne plus l’étique du parti pourquoi?Nous devons aider le chef de l’état,» a-t-il lâché après avoir survécu aux massacres par ses propres militants.

L’argent qui peut servir plus de 30 enseignants du Haut Katanga par mois est détourné par les chouchous de Jean Marc Kabund «Par semaine UDPS BILANGA gagne 600 dollars américain dans les bois à part les frais de la douane qu’il perçoit.» a-t-iljouté

«Le peuple d’abord», Le slogan fétiche de l’UDPS est transformé à KASUMBALESA au «militants d’abord», « l’état de droit» à la «loi de la jungle». C’est ainsi que les services de douane et la société civile du Haut Katanga exigent, au maire de la ville de KASUMBALESA, de désinstaller la base UDPS/BILANGA dans la frontière de la RD Congo et Zambie car ils perçoivent illégalement des taxes sans respecter les procédures de l’administration.

Axenordsudmedia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s