Kasaï/Covid-19 : le premier porteur du virus exige un second test à l’INRB

La problématique de la gestion de la riposte contre la pandémie du coronavirus en RDC demeure jusqu’à ce jour au cœur d’une polémique sans précédent. De son vrai nom Richard Musasa, celui qu’on aurait présenté comme étant le tout premier porteur du coronavirus dans la province du Kasai, remet en cause les résultats révélés par l’INRB et exige un second test pour s’assurer de son état de santé actuel.

Plus grave encore, ce dernier refuse catégoriquement d’être en isolement dans le centre destiné à recevoir des cas de covid-19.

« Je suis entrain de refuser catégoriquement puisque jusqu’à présent je n’ai pas des symptômes attestant que je suis malade, j’ai effectué un voyage à Tshikapa le 03 juillet et les échantillons ont été prélevés le 09 juillet, la publication des résultats par l’INRB est intervenue le 22 du même mois. Tous ceci me semble absurde et faux, je demande au gouvernement provincial de me ramener à Kinshasa pour un deuxième test à la direction générale de l’INRB », a-t-il déclaré.

Et c’est depuis le mardi 28 juillet qu’il a été emmené à l’INRB en compagnie du docteur Léon Ngasila, chargé de surveillance des épidémies au Kasaï.

Soulignons par ailleurs que depuis le premier cas signalé dans ce coin du pays , il y a une forte polémique, la population locale n’avale pas cette pilule.

Nodriche Kasaï

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s