RDC : la marche de l’UNC prévue pour demain frappée d’interdiction

Le Gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a accusé réception ce jeudi 06 août de la lettre écrite par l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), pour l’organisation d’une marche pacifique demain vendredi 07 août.

Dans sa réponse, le chef de l’Exécutif provincial de Kinshasa dit ne pas être en mesure de prendre acte de la requête introduite par le parti cher à Vital Kamerhe, évoquant ainsi le risque de contamination massive pendant cette activité.

« A ce propos, tout en louant le mérite de votre démarche, je ne saurai prendre acte de votre activité qui, au regard des restrictions édictés par l’OMS et les Autorités du pays, est susceptible d’entrainer une contamination massive de la Covid-19 », lit-on dans cette correspondance.

Par conséquent, il demande au commissaire de la police nationale congolaise ainsi qu’à tous les bourgmestres des communes concernées de veiller à l’exécution de sa décision.

Rappelons que l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) avait saisi le gouverneur Gentiny Ngobila pour le tenir informer de la marche qu’il projetait pour ce vendredi. Cette marche avait pour but de soutenir l’État de droit et exiger l’acquittement de Vital Kamerhe condamné premier degré à 20 des travaux forcés à la prison centrale de Makala, dans le cadre du procès de 100 jours dans son volet des maisons préfabriqués.

Nodriche Kasai

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s