[Digitalisation et numérisation de l’administration publique] RDC: Yolande Ebongo inspecte la viabilité des matériels informatiques

La ministre de la Fonction publique, Yolande Ebongo Bosongo a effectué, le 13 août 2020, une visite d’inspection dans les entrepôts du Service National des Approvisionnements et de l’Imprimerie (SENAPI) situé dans la commune de la Gombe. Il était question pour la patronne de la Fonction publique d’inspecter les matériels informatiques pour la digitalisation et la numérisation du fichier référentiel de l’administration publique.

Accompagnée d’une importante délégation gouvernementale à l’occurrence le vice-ministre du Budget, Félix Momat, elle a, avec le numéro 2 du Budget, palpé du doigt de la viabilité des matériels électroniques susceptible de faciliter la digitalisation de l’administration publique, notamment, dans la constitution du fichier de référence du personnel de l’État.

En marge de cette visite, la ministre de la Fonction publique a réaffirmé sa détermination à concrétiser la vision du Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui, du reste, veut faire de l’administration publique le socle de l’appareil étatique. Cette vision qui passe par la numérisation de tous les services de l’État en conformité avec l’évolution technologique.

« Le gouvernement de la République est en pleine réforme institutionnelle. Au niveau de la Fonction publique, la réforme a débuté, il y a près de 20 ans. Le matériel que nous visitons aujourd’hui a été acquis pour appuyer le processus de la réforme de l’administration publique dans le cadre de la mise en place d’un fichier de référence du personnel de l’État. Aujourd’hui, c’est chose faite, car nous sommes en phase de mise en place dudit fichier », a-t-elle renseigné.

Aussi, a-t-elle dit, ce matériel va l’aider à concrétiser la vision de la numérisation et de la digitalisation de la Fonction publique pour assurer la rémunération des agents publics de l’Etat et assurer l’amélioration de leurs conditions de vie.

« Ces matériels nous aiderons à prendre en compte tous ces aspects. Le ministère du Budget ici représenté par le vice-ministre est là pour confirmer l’assurance du payement en cours par rapport à nos partenaires de CFAO qui ont livré le matériel. Nous saluons l’appui financier de la Banque mondiale toujours présente dans le processus de réforme. Grâce à elle, nous pourrons notamment procéder à l’installation du système de gestion intégré des ressources humaines au niveau de la Fonction publique », a fait savoir la patronne de l’administration publique.

La performance de ce matériel est entreposé depuis 2015. A cet effet, Yolande Ebongo a laissé entendre qu’elle va poursuivre avec cette évaluation, c’est ce qui va déterminer la suite du contrat avec CFAO car, dit-elle, la qualité des matériels en dépend. A l’en croire, il y a une assurance sur la qualité du matériel sur le plan hardware. La garantie du software sera vérifié afin que la Fonction publique puisse finaliser le contrat avec son partenaire CFAO.

Christian Okende

axenordsudmadia@gmail.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s