RDC-TENAFEP: lycée Madame de Sévigné pourchasse les élèves finalistes à cause du solde de frais scolaire

Décidément, c’est un coup dur pour parents de voir leurs enfants finalistes de la 6ème année primaire de ne pas passer le Test National de Fin d’Etudes Primaire (TENAFEP), pour avoir manqué 10$, 20$ ou 30$ pour solder le frais scolaire de ces derniers au Lycée Madame de Sévigné, École du ministre d’Etat en charge de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Willy Bakonga.

Plusieurs élèves finalistes de la 6ème année primaire de cette école privée agréé n’ont pas passé ce fameux test qui sanctionne la fin des études du cycle primaire et confère un certificat aux finalistes les plus méritants. Ce document censé permettre à son détenteur la possibilité de poursuivre son apprentissage au niveau du cycle secondaire. Hélas! Ce lycée de Willy Bakonga vient de briser les rêves de certains élèves finalistes du cycle primaire à cause justement du non paiement du solde de frais scolaire qui, d’après leurs parents, ne restait que 10$, 20$, 30$…

Dans cette même ligne droite, un parent affirme, via Axenordsudmédia, que le Ministre de l’EPSP, Mr Willy Bakonga, a renvoyé les élèves finalistes du primaire, scolarisés dans sa propre École primaire « Le Sévigné », située dans les Commune de Bandalungwa, Kasavubu, Ngaliema et autres. Aussi, a-t-il laissé entendre que ce renvoi est consécutif au non paiement du solde des frais scolaires.

A cet effet, les observateurs aguerris en la matière laissent croire que celui qui, nuit et jour, crie au soutien de la vision du Chef de l’État, Félix Tshisekedi dans le secteur de l’éducation nationale pour l’effectivité de la gratuité de l’enseignement de base mais dans sa propre l’école, pourchasse les élèves qui, du reste, sont dans le dernier virage de leur cycle primaire. Surtout, pendant cette période de crise sanitaire liée à la COVID-19. « La charité bien ordonnée commence par soi-même », dit-on. Mais, ce n’est pas le cas du Ministre de l’enseignement, Primaire, Secondaire et Technique, Willy Bakonga qui d’ores et déjà a brisé les rêves des enfants dont il est censé de les encadrer.

Christian Okende

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s