SANTE : Mauvaise haleine, Causes et remèdes

La mauvaise haleine est une perception sensorielle des autres, lorsque l’air que l’on expire a une odeur incommodante. Elle peut retentir à la longue sur la vie sociale de celui qui l’émet. L’halitose touche entre un quart et  la moitié de la population. Elle est liée à la présence de bactéries dans la cavité buccale qui provoquent des odeurs en dégradant les protéines. Elle peut être occasionnelle ou chronique et peut avoir différentes causes. Il faut la comprendre pour pouvoir la traiter. 

La mauvaise haleine, majoritairement d’origine buccale 

Selon Dr Alain Dubos, Médecin pédiatre, L’origine de la mauvaise haleine provient de la bouche dans 85 à 90% des cas. Les bactéries contenues naturellement dans la bouche se nourrissent de protéines qu’elles vont dégrader. Lors de ce processus, des composés sulfurés volatils sont libérés, et lorsqu’ils sont en trop grande quantité, cela entraîne une mauvaise odeur. La langue est responsable de la mauvaise haleine dans 41% des cas car elle concentre à sa surface 60% des bactéries présentes dans la bouche. 

Les causes « gastronomiques » et digestives

A l’état normal, l’estomac est bien étanche et les remontées ne peuvent se faire qu’à l’occasion d’éructations. Certains aliments en cours de digestion peuvent donc altérer passagèrement l’haleine : ail et oignon, sauces grasses, alcool sont généralement en cause et leur effet ne dure pas longtemps.

Un émulsifiant gastrique, un accélérateur de la sécrétion biliaire suffiront à gommer rapidement ces effets gênants chez le dîneur indemne de toute affection digestive.

Pour l’association Dentaire Française, la mauvaise haleine perturbe l’haleine chez des personnes qui n’ont pas forcément de manifestations digestives.   Le tabac et l’ alcool sont souvent responsables, mais il arrive qu’aucune cause ne soit retrouvée. L’haleine est alors lourde, parfois fétide. Les médicaments anti-acides et anti-reflux doivent être pris sur prescription médicale stricte. Ils sont efficaces, surtout chez l’enfant.

Les affections dentaires

Elles sont fréquemment la cause persistante d’une mauvaise haleine. Les caries négligées s’accompagnent souvent d’une gingivite et peuvent se compliquer d’abcès. Tout cela peut faire exhaler de fortes odeurs.

En consultant régulièrement son chirurgien-dentiste. Il pourra traiter les problèmes, prévenir d’éventuelles récidives et vous donner des conseils d’hygiène bucco-dentaire. 

La rétention alimentaire

Les chicots et dents creuses sont autant de pièges à particules alimentaires qui stagnent et pourrissent peu à peu. Les bouches en très mauvais état se signalent ainsi par une odeur assez typique.

Comment y remédier ?

En adoptant une hygiène bucco-dentaire irréprochable. Toutes les inflammations et infections de la bouche sont susceptibles de gâter l’haleine. Parmi les plus courantes, on compte les mycoses ( muguet) et les angines.

Les rhinites et sinusites chroniques, la rhinite croûteuse appelée ozène retentissent à la longue sur l’haleine ; Il sied de noter que , le stress est une cause non négligeable de mauvaise haleine.

Il y a plusieurs pistes pour lutter contre l’halitose :

  • S’attaquer aux causes locales, surtout bucco-dentaires, mais aussi ORL ;
  • Ralentir les « émetteurs d’odeur » : tabac, alcool, aliments ;
  • Calmer l’acidité gastrique ;
  • Faire un bilan général si la mauvaise haleine persiste malgré toutes ces mesures.

Michel Nsimba Kadi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s