Exetat 2020 Haut-Uele : une dizaine d’élèves finalistes violées le premier jour du concours à Isiro

Quelques heures après la déclaration, du ministre de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST), affirmant que les épreuves de l’Examen d’État se passent dans le calme et dans la sérénité dans toute l’étendue du territoire national, un groupe de bandits armés non autrement identifiées ont attaqué, le 31 août 2020, les finalistes de l’Institut Rungu qui étaient à Isiro dans la province du Haut-Uele pour passer les épreuves de l’Examen d’État.

Dans la foulée, des personnes armées non autrement identifiées ont attaqué 35 élèves finalistes dont une dizaine ont été violée issue de l’épreuve de la dissertation.

« Ces bandits ont tout volé : argent, téléphones. Ils ont violé une dizaine de filles. Une d’elles a avoué avoir été violée, mais les autres n’ont rien dit. Elles cachent. Celle qui a avoué est prise en charge immédiatement et elle se porte bien ». A expliqué Abbé Georges Semende, président de la Commission justice et paix de cette province.

Notons que, le maire de la ville promet de prendre en charge tous les dégâts et de rembourser l’argent des frais volé. Et aussi les services sécuritaires sont dépouillés dans tous les coins pour poursuivre l’enquête.

Michel Nsimba Kadi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s