La plateforme Front Commun pour le Congo (FCC) ne fait qu’enregistrer des départs ce dernier temps

La plateforme Front Commun pour le Congo (FCC) chère à l’ancien Président de la République, Joseph Kabila ne cesse d’enregistrer des départs de ses membres qui, du reste, ont signé la charte de loyauté à leur Autorité Morale. Dans la foulée, Martine Bukasa vient de prendre la poudre d’escampette avec son parti le Groupement pour l’Émergence du Congo (GEC).

En effet, l’ancienne vice-ministre de l’Intérieur dans le gouvernement Matata, a annoncé son départ du FCC à l’issue d’un point de presse qu’elle a animé le lundi 31 août 2020. Martine Bukasa et le parti GEC quittent, en même temps, le regroupement politique Républicains Indépendants et Alliés (RIA) dont Léon Kengo Wa Dondo est son Autorité Morale.

« La plateforme est devenue une caisse de résonance, sachant qu’elle regorge en son sein de grandes personnalités du pays et un grand effectif de la population qui fait confiance aux dirigeants des partis politiques membres, pendant que ces derniers ne sont nullement intéressés lors des prises d’initiative et décisions engageant l’avenir de leurs partisans en particulier et de la population en général”, a-t-elle dénoncé.

Aussi, elle a laissé comprendre que suite à une grande réunion des membres fondateurs et dirigeants du parti, elle avait relevé les points essentiels justifiant cette décision. Ainsi, elle était en désaccord total avec la ligne politique suivie par la plateforme qui, à son humble avis, ne prend pas en considération le changement à la tête du pays prôné par la population et ses idéaux politiques d’en temps et de base. D’emblée, elle a laissé entendre que son parti se met, désormais, à la disposition de la population.

Il convient de signaler que Martine BUKASA avait été également ministre du Développement Rural dans le gouvernement Badibanga. Son départ intervient après ceux de l’ancien vice-ministre de l’Intérieur Basile Olongo, de Roger Lumbala et du professeur Tshibangu Kalala, ancien ministre près le premier ministre dans le gouvernement Tshibala.

Qui a bu boira?

Pour certains membres du FCC, le départ de Martine Bukasa est non événement car, ont-ils laissé comprendre que « qui a bu boira, qui a trahi trahira ». D’aucuns estiment que Martine Bukasa, Roger Lumbala, Tsubangu Kalala et Bazile Olongo, sont tous des oiseaux de même plumage.

Axenordsudmédia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s