Kinshasa: Gentiny Ngobila s’engage mordicus pour l’organisation des obsèques de Radja Kula

Le gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a reçu ce jeudi 03 septembre dans son cabinet de travail à l’hôtel de ville de kinshasa, une délégation composée de musiciens, chroniqueurs musicaux et quelques membres de la famille de l’artiste musicien et chorégraphe Roger Diasiwa Mbutamuntu alias Radja Kula, mort le 18 août dernier au Kenya.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des préparatifs des obsèques dignes et honorables de l’illustre disparu. Par là, le numéro un de la ville s’est imprégné exactement des circonstances du trépas de ce dernier et voir dans quelle mesure du possible mettre la main dans la patte pour la bonne tenue desdites obsèques.

Face à la famille éplorée, le patron de la ville a exalté les prouesses artistiques de ce grand renom de la scène musicale congolaise, auteur de diverses danses ayant bougé le monde musical tant national qu’international, ndombolo, tora à l’occurrence. C’est parmi les artistes ayant reflété la bonne image de notre pays sur le plan culturel et voilà pourquoi il mérite d’être décoré.

Par contre, la famille du feu Radja Kula s’est dit honorée par le gouverneur de la ville par un geste symbolique d’une somme consistante d’argent remise à ladite famille pour l’organisation des obsèques de cet artiste laissant derrière lui 6 enfants.

En guise de rappel, Radja Kula est décédé, après s’être battu depuis le mois de février, d’une maladie qui l’a conduit jusqu’au Kenya où il a trouvé la mort.

Sur place, une commission a été constituée pour piloter les obsèques de ce grand chorégraphe que nous ne verrons plus sur la scène musicale de la place.

Signalons également que le corps de l’illustre disparu sera rapatrié ce samedi 05 septembre à kinshasa et sera conservé dans la morgue de la clinique kinoise en attendant les obsèques dans les tout prochains jours.

La mort n’est rien, mourir sans gloire, c’est mourir chaque jour, dixit le Général français Napoléon Bonaparte.

Masand Mafuta

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s