Propos de trop sur les massacres à l’Est de la RDC : Vincent Karega sous les viseurs du Gouvernement congolais

Les réactions fusent de partout et ne cessent de tomber. Nonobstant plusieurs réactions à chaud des personnalités et mouvements citoyens de la République Démocratique du Congo pour condamner les allégations de Vincent Karega, le Gouvernement national à son tour sort de son silence et promet de tirer des conséquences au moment opportun.

« Notre gouvernement désapprouve les prises de position de cet Ambassadeur », a dit le Porte-parole du Gouvernement de la République démocratique du Congo, David-Jolino Diwampovesa Makelele, qui rassure qu’ ‘’Il y a d’autres mesures qui seront prises en rapport avec ses prises de position’’.

A en croire le Ministre de Communication et Médias, les propos tenus par ce représentant rwandais en mission diplomatique en RDC ne sont pas de nature à favoriser les bonnes relations entre les deux pays frères.

« Aucune mesure de rétorsion n’est exclue pour l’instant »

Dans son allocution, le Porte-parole du gouvernement a révélé que cette affaire sera à l’ordre du jour dans le mini-sommet des Chefs d’État de la région de Grand Lac qui se tiendra incessamment.

« Le Président de la République entend mettre cette question sur la table à l’occasion du mini-sommet qui va avoir lieu bientôt avec les Chefs d’État de la région de Grand Lac », a-t-il fait savoir.

Le Porte-parole du Gouvernement indique ‘’qu’aucune mesure de rétorsion n’est exclue pour l’instant’’, car pour lui, ‘’les bornes ont été dépassées’’. « Il ne faut pas qu’on assassine la mémoire des Congolais tel que cela est le cas avec les allégations de l’ambassadeur rwandais ».

La bouche autorisée du Gouvernement national a reconnu ‘’qu’un ambassadeur représente un pays’’. Ce faisant, le Gouvernement de la RDC attend, dans un premier temps, les mesures que le gouvernement rwandais prendra à l’égard de cet ambassadeur.

Et contre toute attente, a-t-il indiqué, ‘’le Président de la République et le Gouvernement prendront leurs responsabilités à l’égard de ce représentant du président rwandais’’ qui, selon le ministre de la Communication et Médias, ‘’apparemment dit autre chose que ce que le gouvernement rwandais lui a toujours dit’’.

Cyprien Indi

Une réflexion sur “Propos de trop sur les massacres à l’Est de la RDC : Vincent Karega sous les viseurs du Gouvernement congolais

  1. Cet ambassadeur rwandais en RDC devait quitter le territoire national, si jamais ceux qui sont au pouvoir aujourd’hui avait véritablement du souci pour le peuple. Nous ne pouvons pas tolérer ceux qui se moquent de nos morts. Dans son propre pays cela n’est même pas imaginable. Le president Felix ne doit pas rater cette occasion qui peut redorer son image dans un mandat qui jusqu’ici n’a pas encore fait ses preuves. La diplomatie congolaise devait renvoyer cet monsieur tout à fait méprisant de nos morts. Autrement c’est le peuple lui-même qui sanctionnera le régime en 2023,merci .

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s