Musique: Inscription de la Rumba dans le patrimoine universel de l’Unesco, les parlementaires culturels haussent le ton

Les députés et sénateurs, membres du collectif des parlementaires culturels de la RD-Congo se sont entretenus lundi 28 septembre courant avec les membres de la commission nationale pour la promotion de la Rumba congolaise à l’UNESCO.

Cet entretien a été axé sur l’état d’avancement de la candidature de la Rumba congolaise sur la liste représentative du patrimoine universel de ce géant mondial des Nations Unies en matière de la culture.

Parlant au nom des parlementaires culturels, le Sénateur Didier Mumengi pense que cette inscription de la Rumba congolaise doit devenir une affaire d’État. Voilà un patrimoine qui non seulement nous est commun par l’histoire mais un patrimoine qui fédère tous les sentiments, toutes les émotions et valeurs traditionnelles de la RD-Congo.

Et d’ajouter

La Rumba est une œuvre qui transcende les ethnies et qui travaille comme socle de l’identité nationale. Voilà pourquoi, nous parlementaires culturels, avons fait de cette inscription une affaire d’État.

Pour sa part, Professeur Yoka Lye Mudaba, président de cette commission nationale pour la promotion de la Rumba congolaise au niveau de l’UNESCO, a spécifié que la sonnette a bel et bien été sonnée au profit de la mobilisation massive de l’ensemble du territoire national au regard de cette problématique cernée sur la culture du pays à l’échelle mondiale.

« Nous sommes à la phase du plaidoyer pour la candidature de la Rumba congolaise sur la liste représentative du patrimoine universel de l’UNESCO. Ce combat est un combat de solidarité étant donné que dans l’une des recommandations de l’UNESCO, il faut que l’État congolais manifeste son implication. C’est pourquoi, aujourd’hui, c’est nous qui sommes heureux parce que les parlementaires nous donnent motif d’espoir pour que ce combat se mène dans de bonnes conditions » a-t-il fait savoir.

La rumba étant un outil formidable de cohésion nationale, un instrument inespéré de rassemblement de toutes les traditions de l’ensemble du peuple congolais, tout laise à savoir ce qui ressortira de la décision finale sur l’inscription de la Rumba dans le patrimoine universel de l’ONU attendue en 2021.

Masand Mafuta

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s