Fatshi se trouve entre le marteaux et l’enclume !

Les consultations politiques viennent d’annoncer leur couleur depuis le 2 novembre 2020. A titre de rappel, le Président de la République, lors de son adresse à la nation, s’était montré coopératif et volontiers pour entamer les discussions qui mèneraient à un résultat escompté et juguler la crise qui ne cesse de décimer le pays ce dernier temps. D’où, son appel à toutes les forces vives de la nation en l’occurrence, les partis et regroupements politiques toutes tendances confondues, les confessions religieuses, et la société civile de se mettre autour de la table.

Les discussions porteraient certainement sur la situation du pays notamment la situation politique de l’heure, à savoir: l’insécurité à l’Est, l’avenir de la coalition FCC-CACH, l’installation des nouveaux animateurs de la CENI, la réforme, voire même l’entérinement de Ronsard Malonda, plus loin encore les élections de 2023… D’ailleurs, comme il avait été annoncé précédemment, l’objectif serait non seulement de trouver un consensus pouvant permettre au pays de redécoller sur des nouvelles bases, mais aussi, de créer une union sacrée de la nation.

Dans l’entre temps, il y a eu un tête à tête, ce lundi avec l’ancien archevêque de Kinshasa, Laurent Mosengwo Pasinya, de ce qui précède, sans se voiler la face le mariage entre le Cap pour le Changement et son allié le Front Commun pour le Congo n’était plus à bon port. Chacun tirait le drap de son côté. Tout porte à croire que le Chef de l’État se trouverait entre le marteau et l’enclume d’autant plus que ses partenaires majoritaires dans toutes les Assemblées, restent catégoriques sur une éventuelle participation à ces larges consultations.

D’ailleurs, tous les caciques du FCC récemment réunis à kingakati autour de leur Autorité Morale, Joseph kabila kabange ont juré loyauté et fidélité. Lamuka pour sa part, avec son leader Martin Fayulu se réclamant président élu, aurait posé des conditions pour y prendre part. Sous d’autres cieux, Bemba et Katumbi quand bien même partant quant à ce, voudraient trouver leurs intérêts à ces assises. Comment Félix Tshisekedi va-t-il s’y prendre? lui seul qui, du reste, est en même temps  »juge et parti ». Et donc, saura-t-il apaiser les esprits ? Quand bien même, l’article 69 qui lui octroie certains privilèges, en tant que garant du bon fonctionnement des institutions. Cependant, sur quoi découleront réellement ces consultations ?

Notons que depuis l’indépendance à ces jours, le pays ne cesse de connaître une pluie des dialogues, accords, concertations ou consultations. Aussi étonnant, que cela puisse paraître, la finalité dans tout ça, a toujours été le partage du gâteau, le saucissonnage du pouvoir suite auquel, le peuple en pâtit. Sans doute la première expérience du président Fatshi, l’un des opposants incontesté, de l’ancien régime dirigé par l’ex chef de l’État Joseph Kabila, qui, aujourd’hui au pouvoir, fait face à une situation de crise sans précédent, cherchant les voies et moyens pour pallier à ce mauvais air.

Par conséquent, lui qui prône  »le peuple d’abord », est-ce que cette population obtiendra gain de cause ? Ou Chercherait-il simplement à se créer une autre majorité en sa guise afin d’asphyxier le FCC en 2023? Entre temps, d’aucuns lui accusent de la violation intentionnelle de la constitution et du non respect des accords dont, l’un avec l’UNC à Nairobi et l’autre avec le FCC à kingakati. Cependant, le camp  »UNC » poserait une seule condition pour s’inviter à cet appel du chef de l’État, Félix Tshisekedi. Je cite  »il faut libérer Kamerhe ».

D’emblée, le monopole revient au premier décideur, qu’est le Président de la République de se débarrasser de ce marteau et de l’enclume contre lesquels il est coincé.

Axenordsudmédia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s