10 ans d’existence de l’AFDC: Bahati lukwebo reconduit président national et soutient les consultations politiques du chef de l’État!

C’est au somptueux cadre de l’hôtel Béatrice, au cours de leur troisième congrès et du dixième anniversaire de l’AFDC, que les membres de cette famille politique ont réélu ce 3 novembre, le sénateur Bahati Lukwebo comme président national pour un mandat de cinq ans. Les congressistes, membres de l’Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC), réunis autour d’un idéal lors de leur troisième congrès, ont choisi de réitérer leur confiance au Professeur Bahati Lukwebo qui, comme toujours, va continuer d’engager le parti en tant que président national tout au long de son quinquennal.

Ainsi, l’occasion faisant le larron, ceci a coïncidé avec le dixième anniversaire de ce parti politique. Lors duquel, les résolutions adoptées par les membres présents à cette cérémonie, octroient au sénateur Bahati Lukwebo, le pouvoir de conduire le parti AFDC au sein du regroupement politique AFDC-A et, de ce fait, réaffirment son appartenance audit regroupement. Aussi, disent-ils, de soutenir toutes les actions qui seront menées et toute position politique approuvées ou décidées par la conférence des présidents de l’AFDC-A. Ce, autant qu’elles ne seraient nullement préjudiciables aux intérêts de cette famille politique, ont-ils laissé entendre.

Par ailleurs, le professeur Modeste Bahati lukwebo au delà du soutien lui exprimé, il vient également de recevoir l’aval de ses membres, pour être partie prenante aux consultations convoquées par le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi. Il sied de noter que le déroulement du troisième congrès a connu la participation des alliés de l’AFDC, des partis politiques amis, des ambassadeurs et chefs des missions diplomatiques, de la représentation de la diaspora voire même le président ad intérim de l’UDPS, Jean-Marc Kabund-A-Kabund et de nombreux militants membres de cette obédience politique venus de partout.

Dans la foulée, le patron de l’AFDC, a fait le point sur les embûches, les luttes auxquelles le parti et regroupement ont eu à faire face d’une part, et d’autre part, de la façon dont l’AFDC a été victime de la haine, de l’injustice, de la dictature et de l’intolérance qui se sont, fort malheureusement, matérialisées par des débauchages éhontés de certains cadres et élus issus du parti. D’emblée, le sénateur Bahati a fait savoir, la création du regroupement politique dénommé  »Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliées( AFDC-A), dont le protocole d’accord a été signé le 18 mars 2018, à l’approche des dernières élections de décembre, avec une trentaine des partis politiques, que ledit regroupement a été enregistré et certifié au ministère de l’intérieur et publié au journal officiel avec numéro spécial de 7 Juillet 2018.

A cet effet, un commun accord, tous les présidents des partis alliés et personnalités politiques signataires avaient adhéré audit protocole qui stipulait, que le Président National et Autorité Morale de l’AFDC est d’office le seul, habilité d’être aux commandes du regroupement politique AFDC-A. D’où, souligne Bahati Lukwebo, en cas d’empêchement, il désigne la personne qui va assumer son intérim.

S’agissant des résolutions

Cependant, le vice-président de l’AFDC, à qui, il a été donné la charge de lire deux résolutions, renseigne ce qui suit: primo, porte réélection du professeur Modeste Bahati, à l’unanimité des membres présents, comme l’unique président national et autorité morale. D’autant plus que, ce dernier en est l’initiateur. En outre, précise-t-il, la deuxième personnalité de l’AFDC,  »la présente résolution charge le bureau du congrès et le secrétaire général, chacun selon la tâche lui assignée, de la transmission au Vice-Premier ministre, ministre de l’intérieur et sécurité; au SG en charge des relations avec les partis politiques, conformément à la loi portant organisation et fonctionnement des partis politiques et de l’exécution de la présente résolution. Secundo,  »cette résolution, donne mandat et plein pouvoir au président national élu par le 3ème congrès ordinaire, le sénateur Bahati, afin d’engager entièrement l’AFDC et son regroupement AFDC-A ».

A l’en croire, les congressistes ont adopté et validés le nouveau plan d’actions de Bahati Lukwebo pour l’année 2020-2025. Et invitent, l’hôte du jour, à restructurer le parti; nouer des nouveaux contacts avec d’autres partis politiques, organismes et institutions au niveau sous-régional, régional et international dans l’intérêt de leur parti.

Joyce Mpiana

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s