La police de Dubaï: « il n’y a pas de soupçon criminel derrière le décès de SINDIKA DOKOLO »

Les autorités policières de Dubaï ont donné, ce mercredi 04 novembre, quelques indications par rapport au décès de SINDIKA DOKOLO. 48 ans, l’homme d’affaires congolais s’était noyé le 29 octobre en faisant de la plongée libre dans le nord de l’île de Deira, rapporte la police citée par l’AFP.

Les équipes de sauvetage maritime dépêchées sur le lieu sont arrivées, mais sans pouvoir éviter le pire. SINDIKA DOKOLO n’était pas à sa première plongée. selon les témoignages, il était particulièrement attiré par la plongée en apnée ou plongée libre qui est une forme de plongée sous marine basée sur l’interruption volontaire de la ventilation contrairement à la plongée en scaphandre autonome dans laquelle le pratiquant respire un gaz sous pression stocké dans les bouteilles de plongée.

L’illustre disparu est le fils d’AUGUSTIN DOKOLO SANU et l’époux D’ISABEL DOS SANTOS, était également impliqué politiquement en RDC à travers son mouvement citoyen les Congolais Debout.

Fallone Moyenge

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s