Barnabé Kikaya: « le chef de l’État réalisera peut-être tardivement que les consultations initiées ont un double impact négatif »

Le professeur Barnabé Kikaya Bin Karubi n’a pas cherché le langage de bois pour brosser le tableau sombre de la situation politique de l’heure de la RD. Congo, qui, d’ailleurs, ne laisse aucun analyste politique perplexe. Le professeur n’a pas perdu son latin pour éclairer l’opinion tant nationale qu’internationale sur les consultations nationales initiées par le Président de République, Félix Tshisekedi dans le but de créer l’union sacrée de la nation.

D’après lui, le chef de l’État a été poussé par des proches sans scrupules, nationaux et étrangers, réalisera peut-être tardivement que ces consultations ont un double impact négatif à savoir : éloigner les investisseurs convaincus du fait qu’il n’est qu’un président de transition (dixit Mike Hammer) et faire douter ses pairs africains des bienfaits d’une passation civilisée du pouvoir pendant qu’il s’apprête à prendre la présidence rotative de l’organisation continentale.

Aussi, s’est-il interrogé, combien sont-ils, les constitutionnalistes, sinon les juristes à avoir relevé la violation flagrante de la loi, s’agissant des ordonnances de nomination de Noël Kilomba et Jean Ubulu à la Cour de Cassation pendant que leur mandat à la Cour Constitutionnelle court encore? De ce fait, a-t-il argumenté, « contrairement à ce qu’on laisse entendre, tous ne sont que dans FCC ou apparentés, cas des Professeurs Nyabirungu et Banza. Il y a aussi ceux de l’opposition, à l’instar de Jacques Ndjoli ».

« Ne serait-ce que pour cela, Félix Tshisekedi en tant que garant de la constitution aurait dû s’abstenir de franchir le rubicon. Pour la bonne et simple raison que si on part du principe politiquement établi selon lequel tous les 9 juges formant la Cour Constitutionnelle jusqu’au 24 janvier 2019 ont des accointances avérées avec le FCC, les 6 à avoir été maintenus en fonction seraient des kabilistes », a-t-il déploré.

Or, dit le professeur Barnabé Kikaya Bin Karubi le FCC n’a pas jugé utile de tirer quelque profil de ce supposé avantage. Il a, indique-t-il, alerté l’opinion sur la violation commise. Cet analyste politique Barnabé Kikaya estime que le FCC a été entendu de l’extérieur d’autant plus que les diplomates occidentaux n’ont pas rehaussé de leur présence à la cérémonie de prestation du serment organisée le 21 octobre 2020 pour les 3 nouveaux juges.

In facto, Barnabé Kikaya Bin Karubi a laissé comprendre que ce n’est pas la première fois que le FCC bien qu’en coalition avec CACH, alerte l’opinion au sujet des ordonnances de nomination controversées. D’où, a-t-il rappelé, les ordonnances partant nomination des mandataires publics en Mai 2019 à la Gecamines et à la SNCC.

Crise institutionnelle?

Selon Barnabé Kikaya Bin Karubi, le chef de l’État, Félix Tshisekedi a suscité la crise institutionnelle d’autant plus qu’il est à la fois malheureux et gênant de voir ou d’entendre des juristes affichés Fatshi soutenir la légalité des ordonnances du 17 juillet dernier du simple fait que les juges Ubulu et Kilomba se soient apprêtés à accepter leur affectation à la Cour de Cassation, la preuve brandie étant leur participation à la simulation protocolaire et la couture des toges.

« La consommation de la violation ne peut pourtant être excusée par une question protocolaire. Ces deux juges auraient pris leurs nouvelles fonctions que la violation perpétrée serait restée », a dit le professeur Barnabé Kikaya.

En somme, Barnabé Kikaya a fait savoir que Félix Tshisekedi a suscité la crise (à supposer que ce soit son droit) et « pourquoi s’acharne-t-il à y engager la responsabilité du FCC à partir des éléments protocolaires notamment le refus des bureaux de l’Assemblée nationale et du Sénat ainsi que du Premier ministre de cautionner la violation des lois de la République du seul fait de s’afficher en public?, s’est-il interrogé.

Axenordsudmedia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s