Présidentielle aux USA: Joe Biden en tête, Donald Trump crie à la fraude

L’élection présidentielle du 3 novembre aux États-Unis d’Amérique entre Donald Trump face à son adversaire démocrate Joe Biden, a annoncé toutes ses couleurs. Le verdict tant attendu se rapproche, si tout va bien, avant dimanche, à la fin de soirée. Des éléments factuels permettaient d’affirmer objectivement que le démocrate était déjà favori. Ce dernier a lui seul, a obtenu 264 des grands électeurs contre 214 pour le républicain, candidat à sa propre succession.

Certainement à la grande surprise de tous, le président sortant des États-Unis aurait mordu à l’hameçon de voir toutes les chances tournaient autour de son conquérant Joe Biden qui, du reste, semble jouir de la confiance émanant d’un grand nombre d’ électeurs. Les résultats de sondage se présentent comme suit: – Caroline du nord (15 électeurs) soit 99% des voix exprimées dont 48,7% pour le démocrate et 50,1% en faveur du républicain. Dans l’État d’Arizona (11 électeurs) soit 90% du suffrage valablement exprimé dont 49, 9% pour l’ancien vice-président de Barack Obama contre 48,6% pour le locataire sortant de la maison blanche.

A l’Alaska (3 électeurs) soit 50% des votants. 34,5% pour Joe baiden et 62, 1% en faveur de Trump. Du côté, de Pennsylvanie (20 électeurs), 49,5% pour le camp des démocrates. Ensuite, 49,3% pour le camp des républicains.

En Géorgie (16 électeurs), les deux candidats ont obtenu part égale chacun avec 49% de voix. L’on note, dans la ville de Nevada qui enregistre 6 électeurs, soit 87% du suffrage, Joe baiden passe devant son challenger avec 49,7% de voix contre 48,1%.
Par ailleurs, au niveau du sénat, les deux candidats se sont départagés 48 voix à chacun. S’agissant de la chambre des représentants, le démocrate a largement dominé avec 208 voix contre 190 pour Trump.

Notons à cet effet, voyant les chances se détournent contre lui, Donald Trump a prononcé un discours dans la nuit de jeudi à vendredi, assez paradoxal à ce qui est commun d’entendre venant d’un président de la première démocratie au monde. Le républicain s’oppose aux résultats du vote et continue à clamer sa victoire. Ce, en jetant de l’opprobre aux démocrates de lui voler l’élection.

 »Si vous comptez les votes légaux, je gagne facilement. Si vous faites un comptage illégal, ils peuvent essayer de nous voler le scrutin » a-t-il dénoncé depuis la maison blanche, dans une allocution faisant la part belle aux approximations, le tout sans preuve tangible.

Pour sa part, Joe Biden a appelé les américains à être sereins et à attendre que tous les votes soient décomptés. Sur ce, l’ancien collaborateur d’Obama s’est montré très optimiste sur ses chances. Faudrait-il le souligner, le candidat à sa propre succession, a menacé de saisir la cour suprême de justice, si les résultats, selon lui, étaient truqués en sa défaveur. Par conséquent, en entendant la proclamation du candidat victorieux à cette élection, il y a des fortes chances que Joe Biden soit élu 46ièm président de l’histoire des États-Unis d’Amérique.

Joyce Mpiana

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s