Consultations nationales :  »faire bras de fer au FCC, Félix Tshisekedi creuserait sa propre tombe » (Collette Braeckman)

C’est depuis le 02 novembre dernier que le chef de l’État, Félix Tshisekedi a ouvert la voix à des consultations, de toutes les forces représentatives de la nation. A cet effet, Collecte Braeckman, journaliste Belge, estime que cette démarche risque d’accoucher d’une souris qui n’apportera aucun changement au pays.

Intervenant dans un média de la place, la journaliste belge d’investigation, Collecte Braeckman, sans passer par le dos de la cuillère, constate que ces consultations sont superficielles. Ce, d’autant plus qu’à son avis, tout se déroule à Kinshasa, la capitale. Et, « auront pour bénéficiaires les kinois, car le Président FATSHI n’a convoqué aucun groupe armé pour faire partie intégrante de cette union sacrée de la nation », a-t-elle souligné.

Par ricochet, elle a laissé entendre qu’aucun député provincial, aucun fonctionnaire de l’État. Et tout se focalise sur des hommes politiques vivant à Kinshasa. A en croire cette dernière, ces discussions accoucheront d’une souris qui n’apportera aucun changement.

Surtout, précise-t-elle, le président de la RDC, Félix Tshisekedi ne possède aucune majorité dans les institutions étatiques. La journaliste belge, rappelle que le pays est actuellement endetté. Et, du reste, vit dans une totale insécurité. Par conséquent, de son point de vue, défier le FCC et vilipender l’utilité de cette coalition serait une mission suicide pour Félix Tshisekedi ainsi que de son parti politique  »UDPS ».

Rappelons la méga plateforme Front Commun pour le Congo, du Sénateur, Joseph Kabila était réunie en retraite du 6 au 8 novembre à Safari Beach dans l’objectif de trouver les voies et moyens pour sortir le pays dans cette impasse. Aussi, pour taire les rumeurs faisant état d’une quelconque participation du FCC à ces assises. Cependant, via son communiqué de presse, à l’issu de ces travaux de trois jours, le bureau de la famille politique chère à Joseph Kabila reste catégorique de ne pas prendre part aux consultations de son allié du CACH. En outre, les membres du FCC invite le Chef de l’État à opter pour un dialogue sur fond de l’accord de la coalition.


Axe nord sud média

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s