Énergie : l’ingénieure Sandrine NGALULA MUBENGA la dame qui assure la régulation de l’Électricité en RDC

Sandrine NGALULA MUBENGA, Directrice Générale de l’Autorité de Régulation du secteur de l’Électricité (ARE),sort de son silence, elle éclaire la lanterne de l’opinion national et international sur le rôle et service de l’ARE , ainsi que les différentes actions qu’elle a réalisée depuis qu’elle régule le secteur de l’électricité en République Démocratique du Congo.

Assurer la régulation du secteur de l’électricité en République Démocratique du Congo, tout en garantissant l’équilibre et la transparence entre les différents acteurs ainsi que l’accès équitable des utilisateurs au réseau et à la protection des consommateurs, tel est le rôle que s’est assigné l’ARE sous l’égide de Sandrine NGALULA MUBENGA. En outre, l’ARE est responsable de tout c’est qui a avoir quant il s’agit de la production électrique, le transport, la distribution, la commercialisation, l’import et l’export de l’électricité en République Démocratique du Congo.

En effet, c’est depuis le 17 juillet 2020 que la mise en place des acteurs de l’Autorité de Régulation du secteur de l’Électricité a eu lieu, et à l’issue de laquelle elle a été nommée Directrice générale par le Chef de l’État Félix Tshisekedi.Contrainte de travailler à distance suite à la pandémie de coronavirus depuis sa nomination à la tête de l’ARE , Sandrine NGALULA MUBENGA n’as pas croisée ses bras pour apporter sa pierre à l’édifice.

Bien que confinée aux États-Unis cela ne l’as pas empêcher de travailler avec son équipe sur place pour réaliser les grandes choses. Depuis qu’elle a pris la commande de l’ARE, Sandrine NGALULA MUBENGA a réalisée plusieurs actions dont les résultats sont visibles et est parvenue à atteindre les objectifs trimestriels auxquels elle s’était fixé qui sont entre autres: La mise en place de l’ARE, l’obtention d’une reconnaissance continentale par la Banque Africaine de Développement, à travers le classement de la RDC dans l’indice de réglementation en électricité, la reconnaissance au niveau du communauté économique de l’Afrique Australe et Centrale, et d’autres associations régionales.

Afin de pourvoir mieux diriger ses actions, la Directrice générale de l’ARE, est en pourparlers très avancer avec la banque mondiale, usaid et power africa. Cette dame est aussi en contact avec des investisseurs comme général électrique qui doit investir en RDC avec 2 milliards de dollars américains, elle a également pris langue avec les acteurs, opérateurs, investisseur et partenaires. Venue pour débloquer et booster les choses, la patronne de l’ARE envisage dans un avenir proche contacter les ministres de Finance et du Budget pour que son secteur sois subventionnée en frais de fonctionnement pour faire avancer les choses.

Il sied de noter que hormis sa fonction de Directrice générale de l’ARE, Sandrine NGALULA MUBENGA est également professeur en génie électrique spécialisée en énergie renouvelable à l’université de Toledo aux États-Unis d’Amérique. Cette damea notamment inventée une voiture électrique hybride en y ajoutant une pile à combustible à hydrogène.

Ance Tony

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s