[ En matinée politique] UDPS: Augustin Kabuya lance des cris de guerre au FCC

Au cours de la matinée politique, organisée le samedi 28 novembre 2020, au siège du parti, par le Secrétaire Général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Augustin Kabuya dans ses propos, accuse le FCC, de planifier un coup d’État. Dans l’unique intention, poursuit ce dernier, de renverser le pouvoir du chef de l’État, Félix Tshisekedi.

S’adressant aux militantes et militants du parti cher au feu Étienne Tshisekedi, Augustin Kabuya prend en témoin l’opinion congolaise, nationale et internationale du plan macabre, quant à lui, prémédité par leur partenaire au pouvoir.

Le SG de l’UDPS, a harangué la foule avec ses mots tranchant vis-à-vis du Front Commun pour le Congo, lors de ladite matinée politique qu’il animé quant à ce.

Selon cette troisième personnalité du parti, la plate forme politique de Joseph Kabila tient des réunions secrètes chaque jour, pour attentat à l’intégrité physique du chef de l’État.

Dans cette même perspective, Kabuya rétorque face aux propos de Barnabé Milinganyo avec un ton de guerre « Nos amis d’en face tiennent des réunions chaque jour, nous sommes informés. Ils veulent renverser, le pouvoir pour lequel, nous sommes sacrifiés dans la lutte, il y a 37ans. Par conséquent, souligne t-il, les propos d’un certain Barnabé Milinganyo aux médias, ont extériorisé ce coup et nous n’allons pas nous laisser intimider ».

D’après lui, la méga plate forme du président honoraire, Joseph Kabila a brillé par l’ingratitude, se servant ainsi de la bonne foi de leur allié principal, Félix Tshisekedi.

Le Secrétaire Général de l’UDPS, pousse le bouchon plus loin dans ses dires.  »ces gens que nous avons vus, ont pillé ce pays, qui nous ont massacrés, qui sont sous l’embargo des USA et de l’Union Européenne. Sans honte, ils ont oublié que c’est le Président de la République qui les couvre. Ils osent nous proférer des menaces, oubliant que leur autorité morale est très attendue à la CPI » a dit Kabuya, piquant une sainte colère.
Il revient à la charge, pour mettre en garde, le camp Kabila de toutes leurs conspirations contre leur autorité morale. Et, de ce fait, prévient Augustin Kabuya de répondre du tic au tac à tous ceux qui vont s’attaquer au Président.

L’occasion faisant le larron, le SG du parti présidentiel, met en alerte les combattants de l’Udps face aux menaces émanant de leurs collaborateurs à la coalition.

Dans la même lignée, Augustin Kabuya, a passé en revue, la marche de la coalition FCC-CACH, depuis le début à ces jours.

Tenez! Une chose est certaine, le divorce entre ces deux familles politiques ne plus à ignorer. De part et d’autre, les deux camps n’hésitent pas à se lancer des colibets.

Joyce Mpiana

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s