RDC: la 48ème Assemblée plénière virtuelle de la SADC ouverte ce vendredi 4 novembre 2020 au Palais du peuple

La République Démocratique du Congo, abrite du 4 au 5 décembre, soit deux jours à la salle des banquets du Palais du peuple, les travaux du forum parlementaire de la SADC (Communauté pour le Développement économique de l’Afrique Australe). C’est dans ce cadre, que le Premier Ministre congolais, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a déclaré ouvert ces dits travaux qui, du moins, visent à trouver un terrain d’entente ainsi que des résolutions sur différents problèmes qui touchent les pays membres de la SADC.

Pour sa part, la Présidente de l’Assemblée Nationale, Jeannine Mabunda Lioko, qui supervise les présentes assisses, a, tout d’abord, adressé un mot de bienvenue, aux autres parlementaires de la région, présents sur le lieu, nonobstant, la persistance de la pandémie à coronavirus. Aussi, à ceux-là, qui se sont vus empêchés, en raison de la crise sanitaire.

Ensuite, la speaker de la chambre basse du parlement, profitant de l’occasion, a insisté sur l’impact négatif de la Covid-19 en RDC.  »L’économie congolaise a été encore très fragilisée, à cause de la pandémie. Sans compter, particulièrement la situation déjà précaire de la femme Africaine », a-t-elle lâché.

Aussi, le numéro Un de tous les élus nationaux, a renseigné à ce sujet,  » la jeunesse n’est pas épargnée par le coronavirus qui détruit systématiquement l’espoir de la création d’emplois ». Pour ce faire, elle a tenu, à rassurer les participants à ce forum, que des solutions innovantes s’imposent pour l’amélioration de la qualité de vie des citoyens.

Prenant la parole à son tour, le chef du Gouvernement, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, qui a été l’invité d’honneur, a fait savoir que la relation étroite entre la RDC avec la SADC, remonte en 1998, pendant la guerre d’invasion à l’Est du pays. D’emblée, ajoute le Premier Ministre congolais,  »même au sein de la Monusco, l’apport de la SADC est très significatif ».

En outre, le chef du Gouvernement congolais, rappelle sur l’implication historique de l’Afrique du Sud dans le processus de négociation des forces politiques à Sun City dont les retombées avaient permis d’organiser trois cycles électoraux ayant débouchés sur l’alternance pacifique au sommet de l’État. Ces acquis, a-t-il insisté, doivent être préservés.

Dans ses propos, M. Sylvestre Ilunga Ilunkamba déclare que la République Démocratique du Congo reste toujours déterminée à travailler à l’éclosion du parlement de la SADC.  »C’est ce qui va permettre d’harmoniser les législations pour une meilleure intégration, a-t-il renchéri..

Dans la même ligne droite, le Premier Ministre a exhorté les autres pays membres à s’inspirer de l’expérience congolaise dans la gestion de la fièvre hémorragique à virus Ebola.

Il sied de noter, un autre discours a été lu par l’honorable Anne Marie Bilambangu, présidente du caucus des femmes parlementaires. Cette dernière, a, quant à elle, fustigé les dégâts socio-économiques causées par cette pandémie. Ainsi, elle a plaidé pour le respect des droits de la femme, en ce 25ème anniversaire de la conférence de Beijing.

Joyce Mpiana

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s