Pétition contre Mabunda : le Bureau de l’A.N dénonce des actes de vandalisme enregistrés et dégâts causés

Via un communiqué officiel, le Bureau de l’Assemblée nationale par le biais de son Rapporteur, le Prof Célestin Musao, a tenu d’informer, les honorables députés nationaux ainsi que l’opinion, sur des violations intentionnelles graves de la Constitution et du Règlement d’ordre intérieur, commises au sein de cette institution parlementaire, dans l’après-midi du samedi 5 décembre 2020. En effet, renseigne t-on, dans le présent communiqué, une vingtaine de députés signataires de la pétition visant à déchoir Jeannine Mabunda, speaker de la chambre basse du parlement, s’est faite accompagnée d’une centaine des militants violents, se sont regroupés au siège du Parlement. Ce, afin de procéder au dépôt desdites pétitions.

Par conséquent, n’ayant pas trouvée les agents du service courrier de l’Assemblée nationale, leurs militants excités ont pris d’assauts l’enceinte de l’hémicycle et ont procédé jusqu’en début de soirée aux actes graves de vandalisme et de destruction méchante.

Ci-dessous, l’intégralité du communiqué

Axenordsud média

COMMUNIQUÉ_OFFICIEL

Le Bureau de l’Assemblée nationale tient à informer les honorables députés nationaux et l’opinion que des violations intentionnelles graves de la Constitution et du Règlement intérieur de son institution ont été commises dans le courant de cette journée du samedi 5 décembre 2020.
En effet, une vingtaine de députés signataires des pétitions accompagnes d’une centaine de militants violents se sont regroupés au siège du Parlement pour procéder au dépôt desdites pétitions.
N’ayant pas trouvé les agents du service courrier de l’Assemblée nationale, les militants excités accompagnant les députés pétitionnaires ont procédé jusqu’en début de soirée aux actes graves et condamnables ci-après :

  • Agressions physiques contre certains Honorables députés nationaux présents ;
  • Enlèvement vers une destination inconnue et séquestration du Secrétaire Général de notre administration ;
  • Violation du siège de l’Assemblée nationale par les militants précités qui ont procédé à des violences physiques, menaces et insultes contre le personnel de notre institution dont l’enceinte est inviolable conformément a l’article 7 de notre règlement intérieur. Plusieurs blesses sont malheureusement à déplorer ;
  • Destruction du bureau du courrier de l’Honorable Rapporteur Adjoint pour le contraindre a accuser réception des différentes pétitions ;

Le Bureau de l’Assemblée nationale condamne avec la plus grande fermeté ces actes d’une gravité extrême qui minent dangereusement le bon fonctionnement de nos institutions.
Il appelle le Gouvernement à faire respecter strictement l’inviolabilité du siège du Parlement et à assurer la sécurité des Honorables Députés nationaux.

Fait à Kinshasa, le 05 Décembre 2020
Pour le Bureau,
Le Rapporteur
Prof. Célestin MUSAO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s