Suite aux incidents violents : le Bureau de l’AN suspend la tenue des plénières et activités en commissions jusqu’à nouvel ordre

Les plénières et des activités en commissions sont suspendues jusqu’à nouvel ordre à l’Assemblée nationale conformément à l’article 31 alinéa 9 du Règlement intérieur. Cette décision a été prise par le Bureau de la chambre basse du Parlement de suite aux incidents violents causés à la plénière de ce lundi 7 décembre par les Députés de l’UDPS et alliés.

Dans communiqué signé par le Vice-président de l’Assemblée nationale, Boniface Balamage, le Bureau de l’Assemblée nationale rappelle que seule l’honorable Présidente a le pouvoir exclusif de convoquer les plénières sur pied de l’article 31 alinéa 7 du Règlement intérieur.

« Toute aventure hasardeuse de convoquer par une voie biaisée les honorables Députés est illégale, sera vouée à l’échec et exposera ses auteurs à des conséquences graves », lit-on dans ce communiqué.

Toutefois, la plénière du 7 décembre a été renvoyé à une date ultérieure. Il sied de signaler que le Bureau de l’Assemblée nationale est menacé de la destitution par quelques députés signataires d’une pétition.


Richard Mfumu

Une réflexion sur “Suite aux incidents violents : le Bureau de l’AN suspend la tenue des plénières et activités en commissions jusqu’à nouvel ordre

  1. Le militantisme sauvage de l’UDPS n’a pas encore dit son dernier mot vraiment. Mais au final c’est la majorité actuelle qui l’emportera la victoire ✌

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s