« Lisanga na Ngobila »: la vision de gestion de Bandalungwa de Julien Babete Yandi calquée sur la vision de Félix Tshisekedi

« Dépolitiser l’Administration du territoire en privilégiant les critères d’ancienneté et de compétence dans la nomination des administrateurs des territoires, … », c’est l’une des recommandations énumérées par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, dans son discours « historique » du dimanche 6 décembre 2020 en cours.

Aspirant à être à la tête de la commune de Bandalungwa, Julien Babete Yandi a, dans son projet de société sous le label « Lisanga na Ngobila », énuméré quelques qualités pour être un bon Bourgmestre dont celle « d’avoir de l’expérience, être compétent en matière de la collectivité de la territoriale ». Ceci cadre donc avec les prescrits du Chef de l’État susmentionnés.

Dans sa correspondance qu’il a adressée au Gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, le Congolais de la diaspora Julien Babete Yandi résume ses compétences en ces termes: « Très impliqué dans la vie socio-éducative de ma ville de résidence actuelle, j’ai une très bonne connaissance du terrain et des réalités quotidiennes avec un sens de l’écoute actives, la capacité à prendre du recul et à se remettre sans cesse en question afin de ne pas tomber dans un accompagnement trop technique et déshumanisé de la population, je serai à la hauteur de ce poste si vous me faire confiance ».

État des lieux

Pour la petite histoire, Bandalungwa est une entité administrative créée un certain 8 décembre 1959 à l’époque du Gouverneur Général Léon Antoine Pétillon pour la catégorie des « évolués » (classe moyenne) de la période coloniale. Avec une superficie de 6,82 km2, cette commune comprend 8 quartiers, à savoir: Adoula; Bisengo; Kasa-Vubu; Lingwala; Lubudi; Lumumba; Makelele et Camp Kokolo.

Quelques statistiques fournies par le service Habitat de Bandalungwa: 1482 bars et débits de boisson; 216 églises; 8404 maisons en dehors du Camp Kokolo; 235 rues; 4000 ordures ménagères produites journellement; aucune structure de ramassage d’ordures ou de balayage d’avenues. Autrement dit, « Kin Bopeto » initié par le Gouverneur Ngobila est inexistant à Bandalungwa. « Bandal c’est Paris » que scandent les jeunes n’est donc qu’un voeu pieux.

Tranche d’âge la plus importante, la jeunesse de Bandalungwa est délaissée. Absence d’espace sportif, absence de bibliothèque privée ou publique, …

Vision de Gestion

« Mettre en place, avec les autorités provinciales et locales, une véritable politique multidimensionnelle de lutte contre le désœuvrement des jeunes et le phénomène des enfants des rues ». Cette vision du Président de la République est contenue dans son récent message à la Nation.

Les défis à relever sont énormes à Bandalungwa. Avec le concours des structures telles que « L’Alliance des Jeunes Kinois » et « Lisanga na Ngobila », Julien Babete Yandi préconise, dans sa vision de gestion, s’agissant de l’assainissement: « il est impérieux de créer une Brigade Artisanale d’Assainissement composée de plusieurs jeunes désœuvrés, prêts à balayer les avenues et quartiers… »

Concernant les écoles publiques et la jeunesse, Julien Babete Yandi qui porte aussi la casquette de Conseiller municipal d’un coin de la région parisienne en France, propose une participation de la commune dans des jumelages avec d’autres mairies étrangères en vue d’acquérir des matériels didactiques, des ordinateurs, encourager la création des bibliothèques communales, équiper des clubs sportifs en matériels de sport, etc. A propos des partenaires, son carnet d’adresses est très fourni.

Fort de plus de 25 ans dans l’administration de la République Française, le jeune Julien Babete Yandi met un accent particulier sur les valeurs morales ou changement des mentalités. « Ensemble nous réussissons », conclut-il. Conformément au discours du Président Félix Tshisekedi qui en appelle à « l’Union Sacrée de la Nation », le moment est venu de mettre l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.

James Mpunga Yende

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s