Kinshasa : le quartier Righini entre covid-19 et pénurie d’eau

Cela, fait déjà un laps de temps, que les habitants du quartier Righini et Salongo, dans la commune de Lemba, sont en pénurie d’eau. Face à cette situation, ces derniers interrompent leur sommeil et effectuent des kilomètres pour s’approvisionner de l’eau.

Le problème lié à la déserte en eau potable, ne cesse de troubler la sérénité de plusieurs ménages dans la ville province de Kinshasa.

Tenez! Les résidants du quartier Righini et Salongo ne sont nullement épargnés quant à ce. Abandonnés à leur triste sort, ne sachant pas à quel saint se vouer, ces habitants ont fait de la recherche d’eau, leur vécu quotidien marqué par l’absence de l’eau dans des robinets.

Cependant, ces derniers pour subvenir à leurs différents besoins, entre autre; le lessive, la vaisselle, le bain corporel, l’aliment…font recours, à des distributeurs d’eau potable, qui possèdent des forages.

Craignant le pire, par manque d’eau, en cette période de la pandémie où il est recommandé de laver régulièrement les mains, ces habitants s’invitent en grand nombre, la matinée avec des bidons et seau d’eau vers quelques coins pour s’approvisionner de l’eau.

Et pourtant, se lamente un témoin » il est strictement interdit de se mobiliser en groupe, afin d’éviter la propagation du virus. Mais, le contexte actuel dans notre quartier, ne nous laisse pas le choix d’enfreindre aux règlements établis en vue de lutter contre cette maladie ».

Selon un enfant de 8 ans, interviewée par votre rédaction, celui-ci souligne  » lorsque je viens de l’école, l’unique distraction, c’est d’aller chercher où puiser de l’eau ».

A cet effet, les habitants des dits quartiers, fustigent le silence radio de la part des autorités du pays.

De ce fait, ils lancent un S.O.S, à l’endroit du Gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila mais également, aux personnes de bonne volonté, de leur doter la fourniture en eau potable. Car dit-on

Il s’avère de souligner, dans cette municipalité de Lemba, autant des maisons sont en déficit d’eau. Et de ce fait, enfants, jeunes filles, jeunes garçons, parents, tous sont butés à ce même problème.

Nodriche Kasaï

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s