Kisangani: Fridolin Ambongo exhorte les fidèles congolais à s’armer du courage et barrer la route à la ruse politicienne

Le cardinal Fridolin Ambongo Besungu, a, au cours de son homélie dans la ville de Kisangani, où il a célébré une messe eucharistique, le mercredi 17 décembre 2020, invité les fidèles catholiques congolais à faire preuve du courage, à vaincre la peur et à ne pas laisser un groupe minoritaire des politiciens prendre en otage, la vie de toute une nation.

Très préoccupé par la situation sociopolitique de son pays, le numéro un des églises catholiques de la RDC, devant une foule des chrétiens venus des différentes paroisses de Kisangani, n’a pas manqué l’occasion d’éveiller la conscience des enfants du terroir en particulier et de tous les congolais en général.

Lors de la célébration de l’Eucharistie dans la cathédrale , Fridolin Ambongo, a tout d’abord, exhorté les croyants à une persévérance avérée à Dieu et à l’avènement du Christ, qui est venu racheter le monde du péché. Ensuite, se référant à l’actualité du pays, le Cardinal Ambongo, a reconnu que le mauvais vent sociopolitique souffle en République Démocratique du Congo.

Dans son adresse, le prélat catholique, s’est dit très indigné par cette crise politique qui, d’après lui, ne profite nullement à la population.

Dans la foulée, il appelle, les fidèles à ne pas céder à la manipulation et d’empêcher la destruction de cette nation. D’où, pour y arriver, selon lui, le peuple doit être intrépide et faire preuve de beaucoup de courage.

Pour Monseigneur Fridolin Ambongo, le malheur du peuple congolais est du fait qu’il tolère tout, il est moux et irresponsable.

Par ailleurs, insiste, ce dernier pendant sa prédication, qu’il faudrait se réveiller et braver la peur sous toutes ses formes.

La RDC, un patrimoine national

Le successeur de Laurent Mosengwo pense, que le changement est possible, mais tout dépend de la volonté des uns et des autres.  »Le Congo n’est pas la propriété privée des politiciens, mais appartient à tous les congolais. Et, c’est un patrimoine national » a t-il, laissé entendre dans ses propos. Il indique d’emblée, qu’il croit au redressement de la RDC.

L’occasion faisant le larron, a mis l’accent sur l’unité et la cohésion nationale qui doivent régner partout. La cérémonie s’était déroulée, en présence de l’archevêque de la ville de Kisangani, des évêques membres de l’Assemblée de la communauté ecclésiastique, du gouverneur de la Tshopo ainsi que sa délégation.

Joyce Mpiana

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s