RDC-Union Sacrée: le FCC vers le démaclage!

Tout à commencer par le boycott de prestation de serment des trois juges constitutionnels à l’Assemblée nationale où plusieurs députés nationaux et le bureau Mabunda, sénateurs, voire même le Premier ministre tous membres de cette plateforme politique chère à Joseph Kabila étaient aux abonnés absents. Visiblement, cela a poussé le Président de République a organisé des consultations politiques en vue de créer l’union sacrée de la nation. Ça y est!

Cette union sacrée made in Tshisekedi a commencé par démascler le bureau de l’Assemblée nationale que chapeauté Mme Jeanine Mabunda Lioko. La machine de l’Union sacrée, telle que lancée par Félix Tshisekedi à la faveur de ses discours tenus le 6 décembre et le 14 décembre, est en passe de tout broyer sur son passage. Au regard du dépeuplement, le FCC qui, depuis la tenue des élections du 30 décembre 2018, constituait le bras séculier de Joseph Kabila.

Sa plateforme politique, se dégonfle au gré de transhumance de la plupart de ses cadres ou regroupements politiques. Ces derniers veulent, en effet, se mettre en rang de l’autre côté. En réalité, ils embrassent la vision de Félix Tshisekedi dans le dessein de récupérer par la droite, ce qu’ils auront perdu par la main gauche.

Plus tard qu’hier, le CODE de Jean-Lucien Bussa a écrit au camarade autorité morale Joseph Kabila sa position face aux enjeux politiques de l’heure, tout en énumérant plusieurs points de sa vision qui corrobore à celle du Chef de l’État actuel, pendant que celui-ci se trouve aux terres bénies de ses ancêtres au Haut-Katanga où il profite de humer de son air frais.

Entre temps, la tension monte au sein de sa famille politique où plusieurs caciques demandent la tête de sa coordination. D’autres n’ayant pas supporté le débâcle du Bureau de Mabunda Lioko, à l’instar de l’ANADEC de Aggée Matembo Toto qui, n’est pas allé par quatre chemins, a relégué le coordonnateur du FCC Néhémie Mwilanya notamment Evariste Boshab, Lumanu, Aubin Minaku et Emmanuel Shadary à leur parti politique respectif qu’est le PPRD. D’emblée, il lance, contre toute attente, le nouveau FCC dénommé le FCC Progressiste.

Joseph Kabila, au loin où il est, doit certainement s’être fait écho de ce qui se passe actuellement au sein du Front Commun pour le Congo, sa méga plateforme politique. Au propre comme au figuré, le Front Commun pour le Congo se désintègre et tend vers le démasclage. Wait and see!

Christian Okende

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s