Les cachot clandestins interdit Par Tshisekedi, existe encore!

Le ministre de droits humains André Lite à reçu dans son cabinet de travail une délégation des jeunes kabilistes qui sont venus se plaindre sur le comportement des certains préposés à l’ANR qui ont torturer, certains des ces jeunes en raisons de leurs opinions, actes que le président de la République avait fortement interdit lors de son accession à la magistrature suprême, en ordonnant la fermeture de tous les cachots clandestins de l’ANR.


Signalons que, depuis que le président de la République avait annoncé la fin de la coalition Fcc-Cach, les militants de l’un de partenaires au pouvoir, ce sont livrés a des actes qui sont contraire à un État de droit et à la démocratie.


Ces jeunes,kabiliste ont demandé à ce ministre de droits humains la protection de l’État, sinon l’État de droit prôner par le Président de la République ne serait qu’un slogan.

Axe nordsud média

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s