Les dirigeants qui n’ont pas été élus par le peuple n’ont pas des comptes à rendre au peuple (Martin Fayulu)

L’actuel coordonnateur de la coalition Lamuka, Martin Fayulu s’est adressé à la Nation ce mercredi 30 décembre 2020. Plusieurs sujets ont été soulignés par ce candidat malheureux des élection de décembre 2018, entre autre la requalification de la majorité parlementaire et la formation d’un gouvernement « d’union sacrée ». Selon Fayulu, « ce sont les même acteurs responsable de l’échec qui sont recycler dans une blanchisserie appeler union sacrée ».

Martin Fayulu, estime que ceux qui dirigent les institutions du pays n’ont pas été élus par le peuple, ce qui justifie leurs indifférence au sort du peuple congolais, car ils ne se sentent pas redevable a ce peuple.
« Compte tenu du fait que bon nombre des personnes qui animent les institutions de la République n’ont pas été élus par vous peuple souverain, ils savent bien qu’ils ne vous doivent rien » indique Martin Fayulu.


Ce leader de la coalition Lamuka trouve que la rupture du mariage Fcc-Cach est une distraction et c’est un moyen pour Tshisekedi de cachée ses deux années d’échecs.
Soulignons que les deux autres leaders de Lamuka à savoir, Moïse Katumbi de l’ensemble pour la République et Jean Pierre Bemba du Mlc, ce sont ranger du coté Félix Tshisekedi pour la matérialisation de l’union sacrée.

Richard Mfumu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s