[Session extraordinaire] André Mbata:Le sort d’Ilunga Ilunkamba est scellé

Au cours d’une interview accordée à notre rédaction lors de l’ouverture de la session extraordinaire tenue ce mardi 05 janvier dans la salle des congrès, le député André Mbata a indiqué qu’au cours de la présente session, le peuple doit s’attendre à une mise en place d’un nouveau Bureau et par ricochet, dit-il, le sort de Ilunga Ilunkamba comme premier ministre est scellé.

A la question de savoir si le nouveau Bureau définitif ne sera pas le Bureau de Mabunda Lioko bis? Le professeur Mbata a laissé entendre que l’Union sacrée n’est pas une répétition de l’histoire, donc tout le bureau de Mabunda doit partir. C’est en conformité avec l’un des points saillants prévus pour cette session extraordinaire axé sur la pétition de destitution d’un membre restant du bureau de Mabunda.

« On va le déchoir, il n’y a pas de solutions. Il va rejoindre l’honorable Mabunda et les autres, son sort est d’ores et déjà scellé, il va partir. Enfin, on aura un nouveau bureau » a-t-il déclaré.

En parlant de l’arrestation de Roger Lumbala en France sur base du Rapport Mapping de l’ONU concernant les violations les plus graves des droits de l’homme et du Droit international humanitaire commises en République Démocratique du Congo entre 1993 et 2003, le député national de la famille politique UDPS a fait savoir que tous les noms des anciens chefs de guerre cités dans ledit rapport y compris ceux-là ayant animé l’ancien régime sont poursuivables devant les institutions judiciaires tant nationales qu’internationales.

« Nous saluons l’engagement du parquet national antiterroriste de Paris pour avoir initié cette première mise en examen prononcée dans le cadre d’une procédure judiciaire ouverte sur le rapport mapping. D’emblée nous prônons un état de droit, et tous les crimes doivent être punis et sanctionnés », a-t-il déclaré.

S’agissant de cette session extraordinaire, la mise en place d’un nouveau bureau, contrôle parlementaire et d’autres matières inscrites à l’ordre du jour sont d’une grande envergure. A cela, conclut-il, le sort même du premier ministre est scellé et le contrôle de la gestion de l’ancien bureau.

Axenordsudmédia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s