Justice: Eddy Kapend et ses co-accusés sont libres

Le colonel Eddy Kapend Irung et ses co-accusés viennent d’humer, ce vendredi 8 janvier, de l’air frais de la liberté. Enfin, ils sont des hommes libres. Le Vice-Premier ministre, ministre de la Justice et Garde des Sceaux a.i, Me Bernard Takaishe Ngumbi qui a procédé à leur libération conformément à l’ordonnance n°20/150 du 30 décembre 2020 portant mesure collective de grâce signée par le Président de la République, Félix Tshisekedi.

Ils étaient au nombre de 23 détenus, Eddy Kapend et ses co-accusés, tous ont quitté la prison centrale de Makala après une cérémonie présidée par le VPM a.i en charge de la Justice. Ces détenus militaires ont été, en effet, arrêtés dans l’affaire de l’assassinat de l’ancien président de la RD. Congo, Laurent Désiré Kabila, et ont passé 20 ans dans la geôle du centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa.

« On m’a accusé d’avoir été en complicité avec les autres pour la mort de M’zée Laurent Désiré Kabila. J’étais militaire dans la force navale. J’ai survécu sept mille trois cent trente huit jours (7338 jours), j’avais un mot, c’est en politique, ce que je voulais dire, je ne sais pas combien ça peut me coûter mais laisse moi le dire parce que vous êtes là, mais on ne m’a pas donné cette occasion. Je suis entré dans la prison à l’âge de 24 ans et aujourd’hui je sors à l’âge de 44 ans », a déclaré le commandant de force navale détenu gracié, Djodjo Mukalingwa.

Christian Okende depuis la prison de Makala

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s