Nord-Kivu : Six ecogardes massacrés au Parc national de Virunga

Ce dimanche 10 janvier, Six ecogardes ont été massacrés dans une attaque surgie au Parc national des Virunga. C’est à la suite d’une incursion des miliciens Mai Mai dans l’espace compris entre Nyamitwitwi et Nyamilima (centre du parc).

D’après Olivier Mukisya, chargé de communication du Parc des Virunga, six gardes-parc sont décédés aujourd’hui à 9H30 à la suite d’une attaque perpétrée par un groupe armée dans l’espace situé entre Nyamitwitwi et Nyamilima (centre du parc).

On souligne par ailleurs qu’un garde-parc a aussi été grièvement blessé.

Dans la foulée, des gardes sont régulièrement pris en sandwich dans des attaques occasionnées par des rebelles dans ce sanctuaire des gorilles de montagne.

A titre historique, c’est depuis 1925 que le parc national des Virunga a été créé à l’est de la RD-Congo. Il est inscrit au patrimoine de l’UNESCO. Ce joyau naturel est devenu le théâtre des conflits du Nord-Kivu, où des groupes armés se disputent le contrôle des richesses du territoire.

Au pied du volcan Nyirangongo, la zone protégée constitue le refuge des gorilles des montagnes. Elle s’étend sur plus de 7 769 km2, de Goma jusqu’au territoire de Beni, entre montagnes et forêts. Le parc est surveillé par 689 rangers armés, dont au moins 200 ont été tués dans l’exercice de leurs fonctions, signale-t-on.

Masand Mafuta

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s