Au cours d’une Conférence de presse avec Jolino Makelele: les patrons des médias veulent la matérialisation du 4è pouvoir en RDC

Le Ministre d’État en charge de la communication et médias et porte parole du gouvernement, David Jolino Makelele a présidé une conférence de presse, ce mardi 12 janvier 2021, qui rentre dans le cadre des échanges de vœux avec les patrons des médias. C’est aussi une rencontre qui a donné la libre parole aux chevaliers de la plume d’étaler noir sur blanc les aléas et couacs du métier du journalisme. Les abus dont ils sont victimes dans la société et soumettre des recommandations au Ministre de tutelle, en vue d’une parfaite collaboration entre son institution avec les organes de presse. Sur ce, ces derniers ont mis l’accent de voir la matérialisation du 4è pouvoir de la presse, tel que promis par le Chef de l’État lors de son discours d’investiture le 24 janvier 2019.

L’occasion faisant le larron, la rencontre de ce jour a été un ouf de soulagement pour les professionnels de médias de vomir tout ce qui leurs préoccupait dans la gorge. Cela étant, a tour de rôle chacun est passé devant le Ministre Jolino pour faire savoir les difficultés auxquelles sont confrontées les journalistes dans l’ensemble. Parmi tant d’autres problèmes, Joël Cadet a décrié le fait que l’État congolais ne reconnaît aux journalistes que des devoirs, alors que, poursuit-il, il existe des droits dont doivent jouir les chevaliers de la plume auprès des administrations publiques. Ensuite, s’exclame-t-il des taxes, impôts et consorts exigés aux journalistes.

Pour sa part, Jean Marie Kassamba, président de l’UNPC/Kinshasa dénonce les arrestations arbitraires dont sont victimes les journalistes en l’occurrence, il cite Pius Romain Rolland qui est jeté en prison sans qu’il soit jugé. Par ailleurs, le DG de l’espace 50 appelle le Ministre Jolino Makelele a protégé les acquis des professionnels de médias et a favorisé réellement la liberté d’expression tant clamée.

Dans la même lignée, d’autres intervenants constatent que les promesses faites par Jolino Makelele et le Président de la République, souffrent d’application. D’où, ils invitent le porte parole du gouvernement de respecter l’engagement pris à faire de la presse le véritable 4è pouvoir. Également, ajoutent-ils, de tirer les oreilles des politiciens à respecter le noble métier du journalisme.

Signalons que la cérémonie a été caractérisée par un dîner de gala offert par le Ministre de la communication et médias. Il a des suggestions et recommandations qui ont aussi été formulées à l’endroit de Jolino Makelele par les patrons des médias.

Joyce Mpiana

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s