Littérature : « Makila »,nouvel ouvrage de Ntambua Mampuele Elvis sorti en France

L’auteur congolais Ntambua Mampuele Elvis, résident en France, a publié en auto-édition son tout premier ouvrage littéraire « Makila  » (Le sang en Français, ndlr).

Concernant le titre de ce roman suscitant l’attention captivante des lecteurs, l’auteur explicite que l’intitulé de son roman ne veut rien dire d’autre que le sang et sa couleur. Mais au-delà de ce même intitulé se dissipe un résumé ou un bilan de toutes les atrocités se passant en RD-Congo sous un silence inexplicable et surtout dans l’ignorance des médias nationaux.

A titre indicatif, c’est un roman à la fois fictif et historique basé sur des faits réels renfermant que les uns voient mais ne regardent pas et ce que les autres écoutent mais n’entendent pas. Rien d’autre que la vérité et surtout la souffrance des enfants soldats. Mais de l’autre côté, c’est une carte postale, une interminable visite guidée.

Tout le long du Roman, on suit Tsituala, le personnage principal étant aussi un guide, à travers ses yeux, on visite le coeur de l’Afrique et découvre la beauté de ce grand pays qui est la République Démocratique du Congo.

Il est préférable de souligner que l’auteur tient à préciser qu’il n’a jamais été enfant soldat, question d’éclairer la lanterne de ses nombreux lecteurs.

Interrogé par notre rédaction au sujet de la maison d’édition de son roman, l’auteur a envisagé publier son roman en auto-édition pour que son livre soit rendu accessible aux RD-Congolais.

« J’ai eu quelques e-mails de certains éditeurs mais j’ai jugé bon d’entamer cette aventure en auto-édition afin que le produit (livre) soit rendu d’abord accessible aux RD-Congolais » a-t-il précisé.

Aperçu biographique de l’auteur

Ntambua Mampuele Elvis est un étudiant à l’Icom à l’Université Lumière Lyon II et aussi membre de la grande équipe « Tchikeva l’étudiant du futur » qui est le premier média dédié aux étudiants congolais. Et au-delà de tout ça, fils d’un éducateur qui a beaucoup contribué dans la lutte contre les enfances perdues en guerre, son père Monsieur Ntambua Kabanda Grégoire était dans le désarmement des enfants soldats, un témoin direct qu’il a eu à côtoyé et qui a malheureusement péri lors d’un cash d’avion en 2011.

Par ailleurs, L’écrivain Ntambua Mampuele Elvis remercie par avance ses nombreux lecteurs et grace à eux, la lutte va continuer. Dénoncer les atrocités reste le combat principal qui, cette fois-ci, passe par la littérature. Certes, le contenant change mais pas le contenu qui est indecrottant.

Concernant les modalités d’appropriation du Roman « Makila », l’auteur reviendra dans les jours à venir pour des informations précises et sûres. Dans l’entre-temps, il est en contact avec le président des collectifs des étudiants congolais pour mettre en place des points de vente dans chaque collectif (diverses villes en France) et à Kinshasa les démarches sont également entamées.

Masand Mafuta

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s