[Hommage à Laurent-Désiré Kabila] RDC: le pasteur Théodore Mugalu adresse un mot de circonstance devant le Président Fasthi

A l’occasion de la commémoration du vingtième anniversaire de la disparition de feu président Laurent Désiré Kabila, prenant la parole, le pasteur Théodore Mugalu fait une harangue devant le mausolée du soldat du peuple et héros national. C’était en présence de plusieurs personnalités du pays, en l’occurrence, l’actuel chef de l’État, Félix Tshisekedi.

Poursuivant son allocution, l’ex chef de la maison civile du président honoraire Joseph Kabila, vante les mérites de Mzée Laurent Désiré Kabila en faisant l’éloge héroïque de la bravoure ainsi que la vertu républicaine qui ont pétrie la vie du soldat du peuple.  »Tomber arme à la main, en plein exercice de ses fonctions, du serviteur du peuple, M’zée Laurent Désiré Kabila avait su préservé sa passion extraordinaire qu’il avait pour sa nation. Et que ce dernier avait insufflé pour son peuple » a t-il laissé entendre dans ses propos.

Le pasteur Mugalu reconnaît à Mzée, un vaillant combattant du peuple entraînant l’adhésion populaire par son enseignement convaincant, son patriotisme intransigeant, sa simplicité, sa bravoure.  »Nous nous rappelons les idées fortes et les énergies qu’il a transmise à son peuple pour l’amener à se prendre en charge et sa célèbre phrase de ne jamais trahir le congo » raconte Théodore Mugalu.

Il revient encore à souligner que Laurent Désiré Kabila, était un dirigeant d’exception, qui, d’après lui, n’avait su recourir à aucune aide extérieure afin de doter son pays d’une nouvelle monnaie, plus crédible permettant de bien rémunérer son armée. Il renchérit que l’auto prise en charge était effectivement à sa propre maturité pour récolter de droit, ce qu’il aura semé. A l’en croire, c’était la conjugaison effective de la véritable démocratie.

 »Aujourd’hui, nous avions le devoir de poursuivre l’oeuvre démocratique amorcée par Mzée Laurent Désiré Kabila, finalisée par son fils Joseph Kabila, qui a passé le relai à son successeur, le Président Félix Tshisekedi. Ce, au travers l’alternance pacifique du pouvoir. Qui du reste, a été saluée par le peuple congolais et par le monde entier » dixit, le pasteur Théodore Mugalu.

Pour ce faire, l’ancien chef de la maison civile de Joseph Kabila appelle les autorités du pays, à faire preuve de responsabilité en vue d’initier le peuple, particulièrement la jeunesse à s’imprégner des valeurs démocratiques. Cela étant, pour que le souverain primaire puisse à jamais conserver son pouvoir, a t-il martelé.

D’emblée, le pasteur Mugalu a exprimé sa gratitude de constater une si grande foule de gens venir se joindre à ce rendez-vous, en l’honneur du troisième président congolais qui a totalisé vingt année dans l’au-delà.

Il faut noter que plusieurs personnalités politico-administratives, sécuritaires et religieuses ont aussi pris part à cette grandiose cérémonie de la mort de Laurent Désiré Kabila. L’on peut noter parmi, la présence du premier ministre, Sylvestre Ilunga, le président du CNSA Joseph Olengankoy, le cardinal Fridolin Ambongo pour ne citer que celles-là.

Axenordsud media

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s