Arrestation de Ngoy Mulunda : Le Centre appelle aux autorités de veiller au respect de procédure et des droits humains

L’ancien Président de la Commission Nationale Indépendante (CENI), le pasteur Ngoyi Mulunda est aux arrêts depuis le lundi 18 janvier 2020, suite à sa dernière predication jugé d’incitation à la haine et des propos incediaires qui alimentent l’apologie de la xénophobie et balkanisation.

En effet, l’ancien président de la CENI et l’un des hauts cadres du regroupement politique denommé « Le centre », dirigé par Gemain Kambinga appelle les autorités congolaises à veuiller au respect des droits des individus et à l’impartialité de la procédure.

D’après Germain Kambinga, il s’agit de la théologie de la révolution. « Dieu a donné à chacun sa terre. Aux gens du Kivu, ils ont leur terre. Aux Kinois, ils ont leur terre. Et nous (Katanga, ndlr) nous avons la nôtre « , avait déclaré le pasteur Ngoy Mulunda lors de sa prédication du 16 janvier dernier.

Par la même occasion, le pasteur Ngoy Mulunda avait invité à ses fidèles au respect des autorités, plus particulièrement au président honoraire Joseph Kabila.

« Je vous demande de respecter nos dirigeants, particulièrement notre leader du Katanga, le sénateur à vie Joseph Kabila », a-t-il renchéri.

Aux dernières nouvelles, le pasteur serait en train d’être transféré à kinshasa par l’ANR.

Richard Mfumu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s