RDC:Vital Kamerhe procès en appel confirmé le 15 février, UNC va implorer les miséricordieux ce samedi sur l’ensemble du territoire national

Il revient pour énième fois le 15 février 2021. Il, c’est bien entendu, le procès en appel de Vital Kamerhe, l’ancien Directeur de cabinet du Chef de l’État, Félix Tshisekedi. Il sera donc devant la Cour d’Appel de Kinshasa Gombe. Encore faut-il le rappeler, Vital Kamerhe a été condamné à 20 ans de travaux forcés dans le procès 100 jours pour détournement, corruption et blanchiment de capitaux dans l’affaire des maisons préfabriquées, sera une énième fois devant le juge, pour plaider certainement non coupable sur les faits qui le tient au cou comme une corde.

A quelques jours de ce procès tant attendu, son parti, UNC, appelle, contre toute attente, les militantes et militants à une journée de jeûne et prière en sa faveur, ce samedi 13 février 2021 sur l’ensemble du territoire national.

Ces derniers, en effet, vont implorer la miséricorde de Dieu et la justice divine afin que leur président national soit blanchi des toutes accusations qui lui collent à la peau comme un tatouage. A Kinshasa, une messe sera dite à Notre Dame du Congo, dans la commune de Lingwala à partir de 9h00. A en croire, le journaliste Belge, Colette Braeckman, la première phase du procès de Kamerhe avait déjà fait couler beaucoup d’encre. A l’instar du Raphaël Yanyi, chargé de l’affaire et qui entendait bien enquêter sur toutes les complicités éventuelles, avait trouvé la mort subite dès les premières jours du procès.

Lorsqu’il fut condamné, Vital Kamerhe n’était pas seul devant les juges; un homme d’affaires libanais Jamal Samih fut aussi condamné de même qu’un banquier de nationalité américaine Erwin Blattner, mais les deux hommes furent rapidement autorisés à quitter le pays, selon la journaliste du quotidien Le Soir, Colette Braeckman. Au Centre pénitentiaire de rééducation de Kinshasa où il purge sa peine, son état de santé s’était de plus en plus dégradé. Plusieurs demandes d’évacuations à l’étranger pour les soins appropriés lui ont été refusées.

Tout compte fait, vers la réouverture du procès les avocats de Vital Kamerhe se disent confiants et plaident pour qu’il soit encore retransmis en direct sur la chaîne nationale.

Christian Okende

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s