Littérature : le livre « Communication médicale » de Buabua Salem Kaki porté aux fonds baptismaux à Kinshasa

Paru aux Éditions Universitaires Africaines, le livre « Communication médicale » de l’auteur Buabua Salem Kaki a été porté aux fonds baptismaux dimanche 14 mars 2021 à l’espace Vanessa Land, dans l’enceinte de l’IPG/GOMBE.

A travers son tout premier ouvrage littéraire, l’auteur mène une étude des interactions dans la relation soignant-soigné et de quelques cas psychiques liés à des stress.

Durant la recension, on a du percevoir qu’écrit au moment où le virus Ebola sévissait aussi bien au Nord-Ouest qu’à l’Est de la RD-Congo, le livre de Salem Buabua met en évidence le dynamisme de la communication médicale telle qu’elle se manifeste dans la relation médecin-patient lors d’une épidémie ou encore à l’occasion du surgissement d’un conflit.

Bien après le baptême de ce livre devant l’œil regardant du Président de l’Union des Écrivains du Congo, des professeurs des universités, écrivains, passionnés de belles lettres, il s’en est suivi le moment du traditionnel échange des questions-réponse, occasion par laquelle les participants à cette cérémonie ont su s’imprégner des écrits de l’auteur au terme d’un débat houleux et pompeux.

En péroraison, Journaliste indépendant et analyste politique, Salem Buabua Kaki est chercheur en Sciences de l’information et de la Communication. La communication médicale « Étude des interactions dans la relation soignant-soigné et de quelques cas psychiques liés à des stress » est son premier livre.

Masand Mafuta

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s