Culture : La Cie Théâtre de Marconte a participé à un atelier organisé par l’Union internationale des Marionnettes via Vidéo conférence/Zoom

Du 10 au 14 mars, l’Union Internationale des Marionnettes (UNIMA) a organisé un atelier de renforcement des capacités des marionnettes africains. Il a été animé par la sud-africaine Naomi Van Niekerk.

La Cie Théâtre de Marconte a valablement représenté la RD-Congo à ce grand atelier au côté du Togo, Bénin, Burkina Faso et la Côte d’ivoire.

Après les moments forts et propices de partage et d’apprentissage durant les jours prévus pour l’atelier, la restitution effective de chaque pays participant a eu lieu dimanche 14 mars 2021 via vidéo conférence/Zoom, soit sur la voie numérique.

Assisté par l’UNIMA France et Corée du Nord, cet atelier a placé un accent aigu sur l’historique des marionnettes, sorte de Castellet ayant permis aux Marionnettistes de comprendre que chaque genre de marionnettes a ses types de Castelet, théâtre de papier en miniature et les moments pratiques observés durant chacune des phases dudit atelier.

Au terme de cet atelier, l’artiste S.Konde, directeur artistique de CTM, évoque le côté bénéfique dudit atelier ayant aboutir à l’unification de toute l’Afrique à travers l’art de marionnettes.

« L’atelier a été bénéfique pour nous. L’objectif premier était de réunir l’Afrique parsemée par des barrières des frontières imposées par les politiques. Et entre nous, au niveau culturel, nous envisageons comment relier l’Afrique et la libérer des espaces frontaliers » a-t-il indiqué.

Sous une autre facette, en essai du projet les marionnettes au service du désenclavement des milieux ruraux (périphériques), la Cie Théâtre de Marconte lance un SOS pour la matérialisation dudit projet.

La Cie Théâtre de Marconte lance un appel pathétique à toutes les personnes éprises de bonne foi de porter leur aide à la structure en guise de l’encadrement des enfants en milieux ruraux dans le métier de la marionnette pour la célébration unanime de la journée mondiale des marionnettes prévue pour ce dimanche 21 mars courant, de 11h à 17h.

A en croire S.Konde, ces enfants ne manquent pas d’habits ni à manger, moins encore à boire ou le frais de scolarité. Mais un divertissement approprié. En effet, votre geste de générosité nous permettra d’atteindre des objectifs entre autre la formation de ces enfants de N’djili (Tshangu).

Pour la réussite satisfaisante de cette journée, il martèle sur l’état de besoin pouvant servir à l’encadrement de ces enfants. Pour ce faire, on note les matériels suivants : une boîte de colle pattex, attaches parisiennes, cartons forts, acrylique (couleurs de base), pinces, pinceaux, papiers duplicateurs, fil de fer, autocollants, tige de fer. Le reste des matériels seront pris au compte par la CTM.

En définitive, Un appel à contribution est lancé à toutes les personnes désirant apporter du soutien à la réussite de ce projet d’aider la jeunesse au regard du développement épanoui de la culture en milieux ruraux.

Hâtez-vous car les places sont limitées à 20 enfants. Pour la réservation, veuillez contacter l’équipe au 📲 +243 994 690 390 et WhatsApp
📧 crroeuart@gmail.com

Masand Mafuta

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s