Projet Tshilejelu : Le Secrétaire Général de l’ECIDE remet tout en cause

Le secrétaire général de l’ECIDE, parti cher à Martin Fayulu, M. Devos Kitoko a stigmatisé ce samedi 3 mars la nouvelle structure mise en place par le président Félix Tshisekedi dénommée « Tshilejelu », en vue de remédier à la réhabilitation de toutes les routes des Kinshasa et dans le territoire du kasai.

Selon Devos Kitoko, ce projet est toxique à tel point que sa finalité ne sera autre que de soutirer l’argent du contribuable congolais, tel a été le cas avec le projet dit des « 100 jours  » chapeauté par Vital Kamerhe.

« Nous avions connu le projet 100 jours qui nous a montré des voleurs. Toutes les personnes arrêtées dans le cadre de ce dossier ont été relâchées. Est-ce que vous le saviez ? Comme ils vous ont vus dormir, ils nous ont fait sortir un autre projet des voleurs » intitulé « Tshilejelu »chers amis, sachez que le développement du pays, les travaux des constructions du pays, sont l’apanage du gouvernement de la République, si vous voyez quelqu’un neutraliser le gouvernement, le parlement, il est resté seul. Il lance des projets qui ne sont pas de ses compétences, cette personne là construit ou elle vole ? Il vole. C’est pourquoi il faut ouvrir les yeux, ne soyez pas distraits, « a crié tout haut le secrétaire de l’ECIDE Devos Kitoko au cours d’une matinée politique tenue devant le siège national du parti.

A lui en croire toujours, la cour des comptes ne fonctionne pas de manière optimale et on crée déjà une autre structure et cela est rattaché à une personne et non public.

« Il a été dit qu’il faut des organes de contrôle dans la gestion de l’Etat. La structure habilitée est la cour des comptes. Ils ne veulent pas le redynamiser pour promouvoir l’inspection générale des finances qui est rattachée à la présidence. Lui, l’argent qu’il dérobe qui va le contrôler si la cour des comptes ne fonctionne pas « a-t-il encore indiqué.

Notons par ailleurs que le Président de la République Félix Tshisekedi a mis en œuvre depuis le 17 mars dernier un projet dénommé « Tshilejelu » étant conçu en vue de la réhabilitation et modernisation d’un réseau de 40 kilomètres de voiries dans la ville de Kinshasa, ainsi que de 4 districts urbains.

Ce projet vise également le grand kasaï pour la réhabilitation d’un réseau de 102 kilomètres de voiries répartis dans les villes de Mbuji-Mayi, kananga, kabinda, Mwene Ditu, Lusambo Tshikapa.

Précisons que ledit projet a déjà reçu un financement de la banque UBA à la hauteur de 138 millions des dollars américains pour financer les travaux d’asphaltage et d’éclairage public.

Jason Munginda

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s