Goma : les mouvements citoyens, étudiants et organisations des jeunes décrètent des jours de ville morte

Dans un communiqué rendu public à la presse ce mercredi 07 avril, les mouvements citoyens, des étudiants et organisations des jeunes de la ville de Goma décrètent deux jours de ville morte, soit jeudi et vendredi de la semaine en cours, sur toute l’étendue de la ville volcanique au regard de l’insécurité criante et d’incessantes massacres perpétrées dans la ville de Beni.

Se référant ce communiqué, un appel à tous les parents, élèves, étudiants, commerçants, motards, agents humanitaires de la ville de Goma en vue de rester à la maison ce jeudi 08 et vendredi 09 avril courant pour la restauration prompte de la paix dans le territoire de Beni.

Par ailleurs, ils invitent également la population à se joindre à eux pour une marche pacifique pour réclamer la paix et le départ de la Monusco.

Pour rappel, les activités sont paralysées ces jours-ci dans la ville de Goma pour des mouvements de marches menées sur terrain afin d’exiger le départ de la Monusco qui est jugée personne non grata dans la résolution des conflits dans l’est de la République.

Jason Mungida

Ci-joint l’intégralité du communiqué des mouvements citoyens, étudiants et organisations des jeunes de la ville de Goma.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s