Implantation numérique en Rdc:Félix Tshisekedi tient à en faire un levier de bonne gouvernance

Le président de la République Félix Tshisekedi, demande au gouvernement et au parlement d’aligner la digitalisation de la Rdc parmi leurs priorités. Il a martelé d’un ton plus solennel sur cette question lors de l’ouverture de la table ronde sur le digital, qui se tient en Rdc depuis ce mardi 13 avril à Roméo Golf.

« Faire du numérique congolais un levier d’intégration, de bonne gouvernance, de croissance économique, d’amélioration du climat des affaires et de progrès social sont les priorités assigné au prochain gouvernement » .

Le ministre de télécommunication nouvelle technique de l’information et de la communication (PT-NTIC) Augustin Kibasa Maliba, a manifesté quand même quelques préoccupations liées à la mise en œuvre des ce projets de numérisation en Rdc, qui selon ce dernier serait butée à d’énormes conditions notamment la pandémie de la Covid-19, ainsi que la pesanteur émanant du présent gouvernement issu de l’union sacrée.

Néanmoins malgré ces éventuels défis et difficultés à faire front, de nombreux projets prioritaire du plan stratégique national du numérique ont été amorcés.

D’après le ministre de PT-NTIC Augustin Kibasa, le chef de l’État a mis le ton d’en faire du numérique l’un de ses piliers et de matérialiser ce projet de loi portant code du numérique en Rdc.

Notons qu’un ce projet de loi portant code du numérique a été déposé à l’assemblée nationale et repris dans le calendrier de la session parlementaire en cours. Le président de la République voit à travers cette loi un tremplin pour booster en avant la Rdc face à ses innombrables défis juridique et gouvernementaux.

« Ce projet de loi va constituer un véritable bond en avant pour notre pays, en relevant d’un coup, de nombreux défis et vides juridiques identifiés dans le pilier gouvernance et régulation et d’en faire un plan d’exécution national du numérique à l’horizon 2025 une priorité du gouvernement de l’union sacrée. »a indiqué le chef de l’État.

Le président a notamment recommandé à ce nouveau gouvernement de créer le plus rapidement possible une Agence pour le développement du numérique (ADN) et de mettre à sa disposition tout les moyens nécessaires pour l’ implantation de politiques transversales et coordonnées à cet effet.

Il sied de noter qu’un Forum a été lancé sur le numérique en Rdc depuis le mardi 13 avril ;et le centre de ces échanges pour la mutation de la Rdc au numérique gravitent autour de la matérialisation de la « transition numérique » dans lequel le pays s’y est engagé dors et déjà.

Précisons notamment qu’au cour de la première journée de ce colloque, le chef de l’État avait lancé officiellement les travaux, à travers la représentation du ministre des postes télécommunications, nouvelles techniques de l’information et des la communication Augustin Kibasa Maliba.

Jason Munginda

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s