Lomami : la résidence d’un député provincial attaquée à Kabinda

La résidence du député provincial Augustin Malangu Ndjibu a été attaquée la nuit du vendredi au samedi 17 avril dernier dans la ville de Kabinda, chef-lieu de la province de Lomami par des hommes inconnus.

L’élu du territoire de Kabinda a dans un message audio daté de ce lundi 19 avril 2021 dénonçait la précarité sécuritaire dans laquelle lui et sa famille biologique vivent depuis près de deux mois déjà.

«Les gens étaient alertés que je serais déjà à Kabinda. Nuitamment deux groupes des gens sont arrivés chez moi à la maison à 1h, quand ils voulaient forcer la fenêtre de la chambre où dormait ma propre mère, subitement maman a crié: au nom de Jésus, ils ont pris la poudre d’escampette »,a-t-il expliqué.

Avant d’ajouter: »Ils sont revenus une fois de suite une heure plus tard soit à 2h, cette fois là à travers la fenêtre de ma chambre à coucher, heureusement il y avait un groupe des mes frères venus du village pour mon accueil. Ils sont sortis et les bandits ont fuit de suite. Moi-même j’ai été tabassé sérieusement en janvier dernier à Kinshasa dans la maison d’un député national et le dossier est dans la main de la justice».

Il convient de souligner que Augustin Malangu est parmi les députés révolutionnaires qui tiennent au mordicus au changement en évinçant l’exécutif provincial de Lomami pour des raisons multiples.

Il plaide pour le renforcement des conditions sécuritaires dans la province de Lomami en général et à Kabinda en particulier.

Socrate Ndala

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s