Rdc-campagne de vaccination : Les autorités optent pour le vaccin astrazeneca,après l’avoir suspendu

Les autorités congolaises se sont mis d’accord sur l’utilisation du vaccin Astrazeneca;malgré que des réticences se font encore observé dans plusieurs États, la Rdc se décide quant à elle de lancer sa campagne de vaccination ce lundi 19 avril 2021 à l’Université de Kinshasa . Cette cérémonie aura lieu en présence du ministre sortant le docteur Eteni Longondo

Cette campagne de vaccination au vaccin Astrazeneca aurait-il bon accueil au sein de la population congolaise ? Ce sont là des préoccupations que devront se poser les autorités congolaises, car au mois de mars dernier le ministre sortant Eteni Longondo avait annulé cette campagne par mesure de précaution suite à la suspension de la prise de ce vaccin dans plusieurs pays.

Le autorités congolaises optent quoiqu’il en est d’administrer ce vaccin à la population

Le gouvernement a déjà reçu 1,7 millions des vaccins Astrazeneca, et pour cette première phase, onze hôpitaux ont été retenus pour la capitale de Kinshasa et ensuite la campagne se poursuivra dans le 5 autres province les plus touché par la Covid-19.

Ce vaccin sera d’abord administré aux personnels de santé, les travailleurs sociaux, les personnes avec de comorbidités, maladies chroniques,en particuliers l’hypertension et le diabète.

D’après les statistiques sanitaires du comité multisectoriel de la riposte 13 % des congolais seraient atteint, mais ces dépistage sont souvent mal effectués et peu fiable.

Précisons que l’option pour ce vaccin suscite dors et déjà de controverses ici et là même au sein des personnels de santé, ceux-ci se disent surpris de ce choix des autorités, alors qu’ils pouvaient opté pour d autres vaccins ont-ils laissé entendre.

Cette campagne engendre même la panique déjà au Sud-kivu où les campagnes de vaccination sont déjà en vue.

La population quant à elle est toujours sceptique au regard des différents débats qui se passent à travers d’autres nations sur les effets secondaires qu’engendrent curieusement ce vaccin Astrazeneca dans l’organisme de certains personnes ayant été vaccinées.

Il sied de noter que les voix se délient dors et déjà au sein de l’opinion à ce sujet, la majorité des citoyens se disent sceptique et avouent même qu’ils se feront pas vacciné parce que ce vaccin ne les inspirent pas confiance.

D’après certains médecins cette attitude est logique parce qu’eux même n’ ont pas été suffisamment éclaircis sur l’efficacité de ce vaccin, rien a été fait de tel à ce point, « alors que c’est nous qui devront éclairer la lanterne de l’opinion sur l’apport thérapeutique ce remède; » s’exclament certains toubib de lubumbashi.

Quand à certains médecins des Kinshasa, ils préfèrent se taire à ce sujet, pour la simple raison que ce remède n’a jusqu’ici reçu aucune adhésion mondiale, elle fait encore l’objet des continuelle expérimentation dans quelques nations.

Jason Munginda

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s