Tueries à Beni:Les députés ne veulent plus siéger suite aux massages de l’Est et demandent à Félix Tshisekedi de couper cour illico à ces massacres

Les députés se disent très indigné de ce qui se passe actuellement à l’est du pays spécialement à Ituri, Beni et Butembo.Ils ont manifesté leur ras-le-bol lors d’une émission qu’ils ont tenu ce mercredi 21 avril 2021.

« Étant donné que notre population est en souffrance nous ne pouvons pas nous mettre dans la salle pour tenir la plénière qui ne résout pas immédiatement le problème. Nous saluons les résolutions qui étaient prises à l’assemblée nationale dans lequel, il y a une commission d’enquête parlementaire qui va descendre dans les provinces de l’est du pays, mais la mission a une durée de 30 jours, nous n’allons pas attendre les 30 jours, les tueries ne vont pas attendre le 30 jours, nous sommes de ceux là qui ont accepté les consultations nationales, nous avons participé à cette consultation, nous sommes membres de l’union sacrée, et nous avions adhéré même avec toutes la population de l’Ituri dans cette vison du chef de l’État ;qui est lié principalement au problème d’insécurité et particulièrement aux groupes armées. Nous nous adressons spécialement au chef de l’État étant donné que le gouvernement n’est pas encore investi, l’ancien gouvernement est démissionnaire, la personne indiquée pour répondre à nos problèmes liés à l’insécurité c’est le chef de l’État, voilà notre message de Compassion à nos frères sinistrés de la ville de Bunia » a déclaré tout haut un élus national.

À en croire ces élus, ils trouvent plus important de siéger à l’hémicycle pendant que les massacres continuent à se perpétrer au jour le jour à l’est du pays. Alors que dans quelques jours interviendra l’investiture du gouvernement cette attitude ne pourrait pas empêcher le gouvernement d’être investi ?

À ce questionnement les élus n’ ont pas manqué des mots pour réagir: « Nous ne sommes pas contre l’investiture du gouvernement, mais tout l’est en difficulté, cela ne veut pas dire que notre absence va bloquer le gouvernement, c’est un signal fort que nous lançons; à quoi sa sert de continuer à voter des lois pendant que nos populations sont entrain d’être décimées,tous les services fonctionnent l’armée est là rien ne sera pénalisé, nous nous sommes résolu d’arrêter de voter des lois aussi longtemps qu’il n y a pas des solutions pour nos frères de l’est, nous allons nous concerté tous les députés qui sont sortie de la plénière, nous allons nous concerter à la salle de spectacle, aujourd’hui le message est passé, on verra si on doit continuer avec l’action » ont déclaré ces élus devant les crachoir de Axenorsud Media.

Il sied de préciser que certains élus ont quitté la plénière, ce mercredi 21 avril pour manifester leur indignation à tous ces massacre de l’est,ils exigent une solution à l’immédiat à l’endroit du chef de l’État ainsi qu’au services de défense nationale.

Jason Munginda

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s