RDC : DYSOC appelle les députés nationaux d’interpeller le premier ministre

La Dynamique pour une sortie de crise (DYSOC) de Lisanga Bonganga s’indigne et demande aux de députés nationaux d’interpeller le premier ministre de signer son programme du gouvernement et non le chef de l’État

 » Il y a une crise qui ne dit pas son nom, la constitution nous dit que le premier ministre est le responsable de toutes les situations devant le parlement comment est-il possible que le président signe à la place du premier ministre, cela n’existe pas depuis qu’on a la démocratie » a t-il confié à axenordsudmedia

Il regrette également de la pensée unique qu’on veut nous imposer à travers de l’union sacrée.

« On dit que le gouvernement de l’union sacrée alors que la constitution de la République nous dit qu’il y a un gouvernement de de la République et non de l’union sacrée, nous connaissons que l’union sacrée est une vision de chef de l’État qu’il veut consacrer tout le pouvoir dans sa possession qu’il soit seul comme sous le Maréchal Mobutu
 » a t-il ajouté

Comment les gens qui connaissent les lois peuvent laisser le premier ministre à préfacer un programme comme un livre que nous faisons ? S’est-il posé la question .

Silas MUNGINDA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s